Petite visite virtuelle du centre de maintenance du Tram'

Publié le 14/06/2014 - 15:09
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:59

Le Grand Besançon et l'exploitant Transdev (Besançon Mobilités) ont inauguré ce samedi 14 juin 2014 au matin le centre de maintenance du tramway le moins cher de France. Depuis vendredi et jusqu'à ce samedi  soir, près de 500 visiteurs ont pu découvrir le site.  Petite visite avec les explications de Philippe Héry, ingénieur à la mission Tram et Jean-Louis, un des premiers visiteurs…


Visite du centre de maintenance du Tramway de... par macommune_info

Plus de détail dans l'article...

centre_de_maintenance_tramway_besancon.jpg
©roman

inauguré ce samedi matin !

PUBLICITÉ

En savoir + 

Les 19 rames du tramway bisontin sont entretenues par neuf techniciens. Les travaux de maintenance des installations fixes sont confiés  à une équipe de 17 personnes dont huit dédiées au « courant faible » (information voyageurs, billettique, signalisation ferroviaire, etc.) et neuf au « courant fort » et à l’entretien des infrastructures (rails et aiguillages, sous-stations électriques, lignes aériennes, etc.)

Les chiffres clés

  • 22 mois de travaux
  • Superficie : 47.000 m2 dont 6.500 en surface couverte et 14.770 en espaces vers
  • Coût : 12 M€ HT  (valeur 2008) le moins cher de France
  • Hauteur : 8,8 mètres
  • Capacité d’accueil : 24 rames de 23 mètres ou 20 rames de 36 mètres
  • Jusu’à 50 conducteurs prendront leur service tous les jours

BÂTIMENT ATELIER  : cinq fonctions différentes reparties sur ses 6 500 m2

  • L’atelier de maintenance du matériel roulant (4 600 m2) : six voies spécifiques dont certaines sur fosse, permettant de réaliser différents types d’opérations d’entretien et de réparation (carrosserie, reprofilage des roues, peinture).
  • Les locaux d’exploitation (250 m2), qui permettent aux conducteurs de prendre leur service
  • L’atelier des installations fixes pour l’entretien de la voie ferrée et la signalisation (500 m2)
  • La station-service (750 m2) pour le lavage des rames et le remplissage des sablières.
  • Les locaux techniques (750 m2) : des bureaux, un magasin, un atelier électrique, un vestiaire…

L’AIRE DE REMISAGE

Capacité d’accueil : 20 rames sur 4 voies. Une extension à 6 voies est possible au cas où il serait nécessaire de commander de nouvelles rames. 

LE BASSIN DE RÉTENTION 

Où sera « commandé » le Tram ?

Le Poste de Commande Centralisé (PCC) de surveillance globale du réseau tramway, est installé au dépôt de bus de Planoise. Les régulateurs, agents qui seront chargés de cette surveillance  sont actuellement en formation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.5
nuageux
le 17/07 à 0h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
92 %

Sondage