Viticulture : Marie-Guite Dufay écrit à Joe Biden pour "lever les taxes Trump"

Publié le 21/01/2021 - 16:28
Mis à jour le 21/01/2021 - 17:09

Dans une lettre adressée au nouveau président des États-Unis Joe Biden ce 21 janvier 2021, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, demande une levée des « taxes Trump » qui pénalisent les viticulteurs de la région.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté © Alexane Alfaro
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté © Alexane Alfaro

En gage de l’amitié franco-américaine, elle offre au président des Etats-Unis une bouteille de Côte de Beaune du lycée viticole de Beaune et une bouteille de Chardonnay du lycée viticole de Montmorot. La Présidente de Région invite également M. Biden à participer à la prochaine vente des vins des Hospices de Beaune. 

Depuis l'automne 2019, l'administration américaine surtaxe les vins français dans le cadre d'un vieux litige avec l'UE sur les aides publiques à Airbus et Boeing. Une deuxième salve de droits de douane est entrée en vigueur le 12 janvier. Elle étend les types de vins concernés (le champagne est toujours épargné) et englobe les cognacs, précise l'AFP.

Voici sa lettre :

"Monsieur le Président,

Au lendemain de votre investiture, je tenais à vous féliciter. Je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles fonctions et le meilleur pour cette nouvelle année. La tâche qui vous attend est immense mais l’espoir que suscite votre élection est réel. Vous avez su rassembler et privilégier l’écoute et l’action face aux mensonges et à l’incitation à la haine.

En tant que présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, j’aspire de mes vœux au rétablissement rapide des relations commerciales entre nos deux pays car ces relations sont essentielles pour notre économie régionale.

Première région viticole de France, les vins de Bourgogne et du Jura subissent depuis octobre 2019 une taxe de 25% sur leur valeur commerciale en arrivant sur le sol américain. Cette mesure, décidée par l’administration Trump, et renforcée depuis quelques jours par des droits de douanes supplémentaires met en difficulté les vignerons et viticulteurs de mon territoire. Les Etats-Unis sont le premier marché export des vins de Bourgogne et le manque à gagner est déjà estimé à plus de 33 millions d’euros.

Il est donc nécessaire de reprendre les négociations avec l'Union européenne afin de rétablir des relations équilibrées et apaisées. Ce conflit « perdant-perdant » doit trouver une issue positive afin de faciliter l’accès aux vins de Bourgogne et du Jura aux consommateurs américains.

En gage de cette confiance retrouvée, je vous offre, au nom de l’ensemble des Bourguignons- Francs-comtois, deux bouteilles de vins issus de nos lycées viticoles et qui symbolisent la richesse et la diversité de notre vignoble. Je vous invite également, à participer le 21 novembre 2021 à la 161ème vente aux enchères du domaine des Hospices de Beaune.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération".

Marie-Guite DUFAY

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.71
couvert
le 01/02 à 9h00
Vent
3.42 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
93 %