Alerte Témoin

24 services civiques dans les services médicaux-sociaux en Franche-Comté

Publié le 10/02/2015 - 10:42
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

Cette anne?e, 24 services civiques sont propose?s a? des jeunes dans des e?tablissements et services me?dico-sociaux volontaires de la re?gion autour de projets innovants. L’objectif est de favoriser l'acce?s des jeunes aux structures me?dico-sociales et de?velopper des appe?tences professionnelles pour ce secteur. 

pergaudhandicap3.JPG
Image d'archives © damien poirier

L'ARS de Franche-Comte? soutient, en partenariat e?troit avec la DRJSCS, cette ope?ration en faveur du Service civique afin de favoriser l'acce?s des jeunes aux structures me?dico-sociales et de?velopper des appe?tences professionnelles pour ce secteur. Les 24 services civiques sont propose?s dans des e?tablissements et services me?dico-sociaux volontaires de la re?gion : onze structures pour personnes a?ge?es, onze pour personnes handicape?es, une du secteur de l’addictologie et un Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) (liste comple?te ci-dessous). Ces structures sont accompagne?es financie?rement par l’ARS.

Actuellement, les e?tablissements volontaires de la re?gion ont acheve? la conception des dossiers et ont publie?, de?s janvier 2015, les offres de mission propose?es. Les entretiens avec les personnes inte?resse?es sont pre?vus durant le premier trimestre 2015.

Des missions très différentes

Les volontaires assureront principalement des fonctions d’accompagnateur, d’ambassadeur ou de me?diateur accomplissant des ta?ches d’animation, de communication, de pe?dagogie, a? la rencontre de la population ou des publics aupre?s desquels agissent les structures d’accueil.

Les missions aujourd’hui pressenties sont les suivantes :

  • Aide a? l'organisation, l'accompagnement, la communication autour d'e?ve?nements culturels ;
  • Promotion de l’accessibilite? pour les personnes handicape?es de?ficientes intellectuelles ;
  • Animation, communication, de?veloppement d'actions aupre?s des personnes a?ge?es a? domicile ;
  • De?veloppement d’actions permettant de restaurer et/ou maintenir les liens sociaux, interge?ne?rationnels et la communication ;
  • De?veloppement d’un projet "multime?dia" pour l'aide a? la communication avec les familles et le de?veloppement personnel des re?sidents ;
  • Pe?rennisation d’un jardin the?rapeutique ;
  • Participation a? des e?ve?nements culturels tels que "printemps des poe?tes" ou sportifs ;
  • De?veloppement d’un projet d'ame?lioration de la qualite? de vie en lien avec la culture re?gionale ;
  • Communication sur les risques d'addictions en milieu festif pour les jeunes ;
  • Informatisation spe?cifique pour les personnes en situation de handicap...

Les structures qui s’engagent dans le dispositif de service civique 

9 structures dans le Doubs :

  • IMPro (Institut me?dico-e?ducatif professionnel) La Maletie?re (Seloncourt, enfants et adolescents handicape?s) MAS* Le BANNOT (Audincourt, adultes handicape?s)
  • EHPAD (Etablissement d’he?bergement pour personnes a?ge?es de?pendantes) Vill'Alize de Thise (Thise, personnes a?ge?es)
  • SSIAD (Services et soins infirmiers a? domicile) Eliad (Besanc?on, personnes a?ge?es)
  • Solidarite? Doubs handicap (Besanc?on, personnes handicape?es)
  • EHPAD (Etablissement d’he?bergement pour personnes a?ge?es de?pendantes) de BELLEVAUX (Besanc?on, personnes a?ge?es)
  • Solea – Association de?partementale de la sauvegarde de l’enfant et de l’adolescent (Besanc?on, Addictologie)
  • IME (Institut me?dico-e?ducatif) Eveil Association d’hygie?ne sociale de Franche-Comte? (Villeneuve d’Amont, enfants et adolescents handicape?s)
  • GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) de l’AHS-FC* (Besanc?on, adultes handicape?s) 

8 structures dans le Jura

  • IME (Institut me?dico-e?ducatif) de Montaigu (Montaigu, enfants et adolescents handicape?s)
  • EHPAD (Etablissement d’he?bergement pour personnes a?ge?es de?pendantes) Les Aberjoux (Dole, personnes a?ge?es)
  • ITEP (Instituts the?rapeutiques, e?ducatifs et pe?dagogiques)
     de Courtefontaine (Courtefontaine, enfants et adolescents handicape?s) APEI* Lons (Lons, personnes handicape?es)
  • EHPAD de l’ho?pital de Dole (Dole, personnes a?ge?es)
  • EHPAD Le Jardin de Se?quanie (Tavaux, personnes a?ge?es)
  • EHPAD Clairvaux Les Lacs (Clairvaux les Lacs, personnes a?ge?es)
  • EHPAD Ste Marthe (Voiteur, personnes a?ge?es)

2 structures dans le Territoire de Belfort

  • FAM (Foyer d’accueil spe?cialise?) Les Eparses (Chaux, adultes handicape?s)
  • IME Papillons blanc (Roppe, enfants et adolescents handicape?s)

5 structures en Haute-Sao?ne

  • ADAPEI (Association de?partementale de parents et amis de personnes handicape?es mentales) 70 (Vesoul, personnes handicape?es)
  • AHSSEA (Association Haut-Sao?noise de Sauvegarde de l’Enfant a? l’Adulte) 70 (Vesoul, personnes handicape?es)
  • EHPAD Cournot Changey (Gray, personnes a?ge?es)
  • EHPAD Jean Michel (Saulx, personnes a?ge?es)
  • EHPAD de l’ho?pital de Gray (St Hilaire ou Capucins ou Ho?tel Dieu) (Gray, personnes a?ge?es)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.09
    ciel dégagé
    le 05/08 à 18h00
    Vent
    2.77 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    44 %

    Sondage