A. Joyandet : « L’élection de Donald Trump rappelle que les élus doivent toujours être à l’écoute… »

Publié le 14/11/2016 - 18:01
Mis à jour le 15/11/2016 - 09:26

Le sénateur (LR) de Haute-Saône réagit à l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Selon lui, la défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir, que seul Nicolas Sarkozy peut incarner. Quand les élections américaines s'invitent dans la primaire de la droite et du centre... 

dsc_3309.jpg
Alain joyandet (2016) © damien poirier

Trump président

PUBLICITÉ

maCommune.info a interrogé Alain Joyandet suite à l’éléction le 8 novembre 2016 de Donald Trump à la présidence des USA. Voici sa réaction. 

« Le peuple américain s’est prononcé en faveur de Donald Trump lors des dernières élections présidentielles. La France doit en prendre acte. Les États-Unis d’Amérique sont une grande et ancienne démocratie. Aussi, nous devons respecter les choix effectués librement par ses citoyens. Avec l’élection de Donald Trump à la présidence américaine, il est certain que les intérêts de ce pays, ami et allié de la France depuis plus de deux siècles, seront plus que jamais ardemment défendus. Cela implique que la France et, au-delà, l’Europe devront en faire autant. Elles ne pourront plus faire preuve de naïveté sur la scène internationale pour aborder les futures questions commerciales ou diplomatiques. La défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir. En France, seul Nicolas Sarkozy a la capacité, l’énergie et surtout l’expérience pour incarner ce leadership.

Par ailleurs, l’élection de Donald Trump rappelle que les élus, dans une démocratie, doivent toujours être à l’écoute de ceux qu’ils représentent. La démocratie ne doit occulter aucun débat. Plus encore, elle doit répondre aux véritables attentes du peuple, qui est sa seule raison d’être. En ce sens, la démocratie doit être suffisamment forte pour affronter les menaces qui pèsent sur la Nation, qu’ils soient sociaux, économiques ou terroristes.

L’élection du candidat républicain à la tête de la Maison blanche, contre toute attente, démontre une fois de plus que le seul souverain dans une démocratie est le peuple et que la démocratie, si elle est le gouvernement du peuple, par le peuple, est surtout le gouvernement pour le peuple. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

donald trump

Trumpeuse Election…

Trumpeuse Election…

Vous l'avez noté, beaucoup expriment leur "sidération" après le résultat de l'élection présidentielle américaine. D'autres, très discrètement prudents lorsque les sondages prédisaient la victoire Démocrate, laissent, depuis la victoire de Trump, exploser leur joie et exposent leurs appétits.

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

Pour la député du Doubs (PS) Barbara Romagnan, l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pose la question de la capacité de la société  à construire "un modèle de développement et de vie commune, qui donne envie et permette de répondre aux défis des inégalités sociales."

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.04
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage