Paul Mumbach : "Une nouvelle démocratie animée par le peuple !"

Publié le 12/11/2016 - 08:06
Mis à jour le 12/11/2016 - 08:06

Pour le candidat des maires en colère, les premiers responsables de l’élection de Donald Trump sont ceux-là mêmes qui aujourd’hui poussent des cris d’orfraie car ils ne font jamais que récupérer ce qu’ils ont semé.

 ©
©

Trump président des États-Unis

"Ce sont en particulier toutes ces prétendues élites politiques qui, isolées dans leur tour d’ivoire, que ce soit à Washington, à Londres ou à Paris, vivent complètement déconnectées des réalités du terrain et des véritables problèmes des citoyens. C'est cela qui a fait, sourdement mais sûrement, monter grandement la colère des peuples.

Le temps est venu, si l’on veut éviter que ce phénomène ne se produise un jour en France, de redonner la parole au peuple. Et cela passe par le remplacement de notre actuelle démocratie représentative, qui permet à une petite minorité d’élus de pouvoir tout décider à notre place durant tout leur mandat, pas une nouvelle démocratie participative via notamment des mécanismes de référendums et d’initiatives populaires. Cela veut dire, remplacer au plus vite le système centraliste à la française où tout le pouvoir est dans les mains de quelques-uns par un nouveau système « à la Suisse » pour la France.

C’est la seule solution si l’on veut pouvoir éviter une future explosion populaire en France. Et, c’est également là tout le sens de mon projet politique pour la présidentielle.

 

Paul MUMBACH

Maire de Dannemarie (68) - Candidat des Maires en colère 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

donald trump

A. Joyandet : « L’élection de Donald Trump rappelle que les élus doivent toujours être à l’écoute… »

Le sénateur (LR) de Haute-Saône réagit à l’élection de Donald Trump aux États-Unis. Selon lui, la défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir, que seul Nicolas Sarkozy peut incarner. Quand les élections américaines s’invitent dans la primaire de la droite et du centre… 

Trumpeuse Election…

Vous l’avez noté, beaucoup expriment leur « sidération » après le résultat de l’élection présidentielle américaine. D’autres, très discrètement prudents lorsque les sondages prédisaient la victoire Démocrate, laissent, depuis la victoire de Trump, exploser leur joie et exposent leurs appétits.

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

Pour la député du Doubs (PS) Barbara Romagnan, l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pose la question de la capacité de la société  à construire « un modèle de développement et de vie commune, qui donne envie et permette de répondre aux défis des inégalités sociales.« 

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.65
nuageux
le 17/08 à 15h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
44 %

Sondage