C. Bouquin : "le peuple est traversé par un besoin de bousculer habitudes et pratiques du système politique "

Publié le 15/11/2016 - 10:55
Mis à jour le 15/11/2016 - 10:55

Christine Bouquin, la présidente du département du Doubs  ne cache pas sa surprise suite  l'élection de Donald Trump à la tête des États-Unis.

 ©
©

Trump président des USA

Comment réagissent  (voir articles ci-dessous) les élus locaux a l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis ? Quelles leçon en tirent-ils ? Nous leur avons posé la question.

"Ma surprise fut totale. Je retiens d’abord que rien n’est écrit dans le marbreEnsuite il faut admettre la règle de la « dura lex sed lex »  démocratique et en respecter le résultat. On peut imaginer (et espérer)que le pragmatisme exigé par une Présidence aussi prestigieuse,  l’emportera sur les rodomontades de campagne.

J’en retiens enfin que plus on est soi-même, plus on suit le fil de ses valeurs au quotidien, plus on respecte les citoyens au service duquel se trouve tout(e) élu(e). Cela dit, il est frappant de noter que le peuple souverain est traversé aujourd’hui par un besoin de bousculer habitudes et pratiques du "système" politique et administratif en placeLe Brexit l’avait déjà fortement montré".

Christine Bouquin

Présidente du Département du Doubs

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

donald trump

A. Joyandet : « L’élection de Donald Trump rappelle que les élus doivent toujours être à l’écoute… »

Le sénateur (LR) de Haute-Saône réagit à l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Selon lui, la défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir, que seul Nicolas Sarkozy peut incarner. Quand les élections américaines s'invitent dans la primaire de la droite et du centre... 

Trumpeuse Election…

Vous l'avez noté, beaucoup expriment leur "sidération" après le résultat de l'élection présidentielle américaine. D'autres, très discrètement prudents lorsque les sondages prédisaient la victoire Démocrate, laissent, depuis la victoire de Trump, exploser leur joie et exposent leurs appétits.

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

Pour la député du Doubs (PS) Barbara Romagnan, l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pose la question de la capacité de la société  à construire "un modèle de développement et de vie commune, qui donne envie et permette de répondre aux défis des inégalités sociales."

Politique

Régionales : Denis Thuriot (LREM) se maintient pour le second tour

Mise à jour • Le candidat de la majorité présidentielle arrivé en quatrième position du 1er tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec 11,7 % des voix a décidé de maintenir sa liste "La Région partout et pour tous " pour le second tour du dimanche 27 juin 2021. Une décision qui ouvre la voie à une quadrangulaire.

La droite en passe de conserver la grande majorité des départements en Bourgogne-Franche-Comté

Départementales 2021 • La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse.

Régionales : chute de la participation, les sortants bien placés

Quel crédit accorder et quelles conclusions tirer d''élections alors que moins d'un seul électeur sur trois en France s'est exprimé dans les urnes ? Jamais les Français n'ont autant boudé une élection dimanche au  premier tour des régionales et départementales, marqué par la solidité des présidents de région sortants et un résultat loin des espérances pour le Rassemblement national.

Régionales et départementales : vivez en direct la soirée électorale

Ce premier tour de ces élections régionales et départementales a été marqué par une très forte abstention de 69,3% en Bourgogne Franche-Comté. Selon les premières estimations, Marie-Guite Dufay (PS) créé la surprise. Elle serait en tête du scrutin devant le RN de Julien Odoul (23,8%), de Gille Platret (Union de la droite) à 20,9% et Denis Thuriot (LREM) à 12,7%. Stéphanie Modde (EELV) frôlerait les 10% et pourrait se maintenir pour le second tour.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.41
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
99 %

Sondage