A Rivotte, le nouveau restaurant végétarien l'Unalôme est ouvert

Publié le 01/12/2021 - 17:23
Mis à jour le 03/12/2021 - 12:01

Suite à la fermeture au printemps dernier de la cantine vegan Gloria mea fides, c’est au tour de Thibaut, chef et gérant de l’Unalôme de proposer une cuisine végétarienne et originale depuis mardi 30 novembre rue Rivotte à Besançon…

L'Unalôme, rue Rivotte à Besançon. ©
L'Unalôme, rue Rivotte à Besançon. ©

Après avoir réalisé une campagne de financement participatif en juillet dernier ayant dépassé les 8.000€ espérés par le restaurateur, l'Unalôme est "enfin" ouvert comme l'indique Thibaut sur sa page Facebook ce mercredi pour annoncer le menu du moment. Un menu qui comprend notamment un velouté de pois cassés, chimichurri (condiment pimenté argentin) et crackers de fenouil, des arancini au morbier et au poireau à l'étouffé, un patidou farci et son risotto à l'épeautre ou encore un fondant au chocolat à la bière noire et sa compotée de fruits rouges…

Le chef place au centre de son projet "le respect de l'Homme et de la nature" pour une cuisine "éthique et créative". L'Unalôme ne se veut pas être uniquement un restaurant, mais aussi "un lieu de partage et de rencontres avec des ateliers de cuisine, des brunchs, des soirées thématiques, un point de retrait AMAP ou encore des boissons suspendues."

 Passage par l'institut Paul Bocuse…

Après 12 ans à parcourir les routes de France en tournée, voguant de concerts en festivals en tant qu'éclairagiste, Thibaut a eu envie de se poser, de ralentir la cadence et de se sédentariser un peu plus. "Alors ce rêve de gosse, toujours présent dans un coin de mon esprit a refait surface : c'est décidé je vais créer mon restaurant !" s'est-il convaincu.

Pour lui, "la cuisine est un art, elle s’exprime et vient jouer avec nos émotions tout comme la lumière que je prenais plaisir à dompter lors de mon passé d'éclairagiste", explique-t-il.

Un confinement plus tard, c’est sur les bancs de l’institut Paul Bocuse qu'il apprend les bases du métier de restaurateur et confronte ses idées aux avis des professionnels du secteur.

Infos +

Après avoir longuement hésité sur le nom de son restaurant, Thibaut a choisi l"unalôme". Il s'agit d'un symbole de l'évolution de la conscience humaine dans la philosophie bouddhiste, explique le chef.

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Sochaux : l’usine Stellantis confrontée à " d’importants problèmes logistiques "

L'usine Stellantis de Sochaux, confrontée à d'importants problèmes logistiques dans l'expédition de ses véhicules, est contrainte de stocker une partie de ses voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, à une quarantaine de km du site industriel, a appris l’AFP auprès de la direction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.44
couvert
le 29/11 à 0h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %