Acte 30 des "Gilets jaunes": 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

Publié le 08/06/2019 - 19:27
Mis à jour le 09/06/2019 - 07:18

10.300 manifestants en France • Treize personnes ont été interpellées à Dijon samedi 8 juin 2019 dans l'après-midi, notamment pour des violences et des dégradations. Un CRS a été blessé lors d'une manifestation tendue pour l'acte 30 du mouvement des "gilets jaunes", a indiqué la préfecture de Côte-d'Or. A Besançon, ils étaient une centaine au départ du cortège place de la révolution avant de déambuler dans le calme pour rejoindre le commissariat.

gilets jaunes dijon acte 30
Acte 30 Gilet jaune à Dijon © Twitter capture @DijonDeter

Le mouvement des « gilets jaunes » enregistrait une très faible mobilisation samedi, avec 10.300 manifestants dans toute la France selon le ministère de l’Intérieur, mais résistait à Montpellier, où des heurts violents ont éclaté.

PUBLICITÉ

Un CRS souffre de contusions « après avoir reçu un jet de pavé dans le dos » et une personne, incommodée par les gaz lacrymogènes, a été prise en charge par les pompiers côté manifestants, selon les services de l’Etat. Vers 18h30, la manifestation était presque totalement dispersée.

Jusqu’à 800 personnes ont défilé dans le centre de la capitale bourguignonne dont « une bonne moitié de casseurs« , qui répondaient à un appel national, a précisé la préfecture.

Certains manifestants sont venus avec « des pics à glace, des gourdins » ou ont « jeté des sacs d’urine ou d’acides » sur les forces de l’ordre, selon la même source. Plusieurs magasins ont également subi des dégradations et deux vitrines ont été brisées.

Les personnes interpellées l’ont été pour jets de projectiles contre les forces de l’ordre et dégradations mais aussi pour « dissimulation de visage » ou « attroupement dans un périmètre interdit aux manifestations« , qui concernait samedi l’ensemble du centre historique de Dijon.

La préfecture a dit samedi « déplorer que les +gilets jaunes+ locaux aient choisi de continuer à manifester, malgré nos appels à se désolidariser des casseurs« . Les manifestations à Dijon, l’une des places fortes du mouvement, avaient déjà donné lieu à quelques débordements lors de précédentes mobilisations.

 

1 Commentaire

Ces gilets jaunes adorent provoquer et casser et faire casser les magasins qui sont volés et nos gendarmes et c.r.s les respectent mais ils sont tous à bout de souffle et devraient tous ne plus venir à ces manifestations car ils se font blesser et tout le monde les critique en disant n'importe quoi en mettant de fausses vidéos sur internet pour les blesser encore +.Il faut faire payer aux gilets jaunes toutes ces casses qu'ils ont fait et ont fait executer par derrière et qu'ils s'arrêtent de mentir quand on les accuse de faits
Publié le 9 juin à 11h06 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko  samedi 25 mai

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko samedi 25 mai

Une semaine après la manifestation "pluvieuse" des Gilets Jaunes qui avait rassemblé 800 manifestants pour les six mois du mouvement, un nouveau rassemblement est organisé ce samedi 25 mai 2019 à partir de 14h place de la Révolution. La circulation des Bus et des tramways sera à nouveau perturbée dans l'après-midi, notamment au centre-ville.

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Pour célébrer les six mois du mouvement, les Gilets Jaunes étaient plus nombreux dans les rues de Besançon en comparaison aux deux actes précédents qui avaient rassemblés 300 et 400 manifestants. Une des têtes de figures du mouvement avait appelé à un rassemblement national samedi 18 mai 2019. Au plus fort de la mobilisation Ils étaient 800 selon les autorités et largement plus d'un millier selon les gilets jaunes pour cet acte 27. A Chalezeule, les manifestants sont été dispersé par les gaz lacrymogènes et par la pluie. Le barbecue géant prévu près du rond point du bowling  n'a pas eu lieu.

Acte 26 des Gilets Jaunes: 400 manifestants à Besançon ce samedi selon la Préfecture

Acte 26 des Gilets Jaunes: 400 manifestants à Besançon ce samedi selon la Préfecture

Mise à jour • Déclin ou sursaut ? A bientôt six mois de mobilisation, les "gilets jaunes" ont appelé à manifester pour la 26e fois ce samedi 11 mai 2019 avec des points de ralliement "nationaux" à Lyon et Nantes, où les autorités redoutent la présence de casseurs. À Besançon, la manifestation est parti à 14h00 de la Place de la Révolution. A 16h30, le cortège rejoignait la Préfecture.  

Dans la catégorie

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.56
nuageux
le 16/09 à 9h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1021.05 hPa
Humidité
60 %

Sondage