Interdiction de manifester durant la braderie : la liste des rues concernées

Publié le 03/07/2019 - 17:00
Mis à jour le 04/07/2019 - 14:25

Le préfet du Doubs a signé ce mardi 2 juillet 2019 en fin de journée un arrêté interdiction de manifester au centre-ville de Besançon les 5 et 6 juillet 2019. Voici les rues concernées par l'arrêté...

28Braderiedautomne2017027.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le mouvement des gilets jaunes s'étiole depuis plus d'un mois avec une petite centaine de manifestants ces derniers samedis dans les rues de la cité comtoise. Le préfet du Doubs a toutefois décidé de s'assurer de faire respecter le droit de libre circulation durant l'évènement commercial de ce début d'été.

L'arrêté "interdisant les manifestations et rassemblements revendicatifs"  a donc été pris dans le cadre de la braderie de Besançon vendredi 5 et samedi 6 juillet 2019 afin d'assurer aux commerces et aux clients de pouvoir accéder sans difficulté au centre-ville de Besançon. 

Les rues suivantes sont concernées : 

  • Grande Rue (du pont Battant jusqu’à l’intersection avec la rue de la Préfecture)
  • Place et rue Pasteur
  • Rue D’Anvers
  • Place du 8 septembre
  • Place Granvelle et rue de la Préfecture adjacente
  • Rue des Granges
  • Rue Bersot
  • Rue Moncey
  • Rue Morand
  • Rue de la République
  • Rue Luc Breton

Suite à des incidents, Joël Mathurin avait déjà pris un arrêté d'interdiction de manifester le 13 juin dernier devant le commissariat de Besançon.

"Toute infraction à ces dispositions sera réprimée par l’article 431-9 du code pénal, de six mois d’emprisonnement et d’une amende d’un montant de 7 500 euros pour les organisateurs et par l’article R.644-4 du même code s’agissant des participants, à savoir une amende prévue pour les contraventions de quatrième classe."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Dans la catégorie

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.59
légère pluie
le 07/12 à 3h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %

Sondage