Affaire Daval : la plainte contre la famille d'Alexia classée sans suite

Publié le 27/03/2024 - 08:22
Mis à jour le 27/03/2024 - 08:22

La plainte en diffamation déposée par la défense de Jonathann Daval, condamné à 25 ans d'emprisonnement pour le meurtre de son épouse Alexia, contre la mère et la soeur de cette dernière, a été classée sans suite, a annoncé mardi 26 mars 2024 le parquet de Vesoul.

Photo d'archives. Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval le 7 décembre 2018 à Besançon © AA ©
Photo d'archives. Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval le 7 décembre 2018 à Besançon © AA ©

La procédure ouverte pour diffamation a été "classée sans suite pour défaut de plainte préalable", Jonathann Daval ne souhaitant "plus causer de tort, avec une nouvelle plainte, à la famille Fouillot", précise le procureur Arnaud Grécourt dans un communiqué.

Le 19 février, les avocats de monsieur Daval avaient déposé une plainte auprès du procureur de la République de Vesoul pour "diffamation publique", visant des propos tenus par Isabelle Fouillot et Stéphanie Gay, la mère et la soeur d'Alexia, dans le quatrième épisode de la série télévisée intitulée Alexia notre fille et diffusée par la chaîne Canal+.

"Dès réception de cette plainte, une enquête était ordonnée. Il ressort de l'audition de monsieur Jonathann Daval, réalisée par les services de gendarmerie, que celui-ci n'a pas visionné le documentaire" et qu'il "ne souhaite pas déposer plainte contre Isabelle Fouillot et Stéphanie Gay", précise le procureur.

Jonathan Daval a changé d'avis

La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse - qui prévoit et sanctionne la diffamation - "fait de la plainte de la personne diffamée une condition préalable indispensable à l'exercice des poursuites", relève Arnaud Grécourt. Or, "compte tenu de la volonté de monsieur Jonathann Daval, exprimée "à plusieurs reprises", de ne pas déposer plainte pour ces faits de diffamation", "aucune poursuite pénale ne peut être exercée", selon le magistrat.

Selon Me Randall Schwerdorffer, son client a changé d'avis entre le dépôt de plainte initial et le moment de son audition par les gendarmes. "Je pense que l'hystérie qu'il y a eu après ce dépôt de plainte l'a affecté et qu'il souhaite que ça s'arrête", a-t-il déclaré à l'AFP.

Une volonté "de nuire"

Selon la plainte initialement déposée, Isabelle Fouillot et Stéphanie Gay présentaient dans la série "une version inédite de l'affaire, en accusant de façon univoque Jonathann Daval d'avoir délibérément empoisonné son épouse pour provoquer la fausse couche" et "pour "la rendre folle" et provoquer des malaises". Or ces éléments sur un éventuel empoisonnement d'Alexia Daval avaient été écartés lors du procès devant la cour d'assises de la Haute-Saône. La plainte dénonçait "une volonté de présenter au public l'affaire Daval sous un angle inexact" dans le but "de nuire" à Jonathann Daval.

Ce dernier comparaîtra par ailleurs le 10 avril devant le tribunal correctionnel de Besançon pour dénonciation calomnieuse à l'encontre de sa belle-famille, notamment pour avoir accusé son beau-frère d'être l'auteur du meurtre d'Alexia, avant de reconnaître son mensonge.

Jonathann Daval a étranglé son épouse de 29 ans en 2017 à leur domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), avant de brûler son corps dans un bois. Pendant trois mois, Jonathann Daval avait montré le visage d'un veuf éploré dans les médias, avant d'être confondu, en pleine vague #MeToo.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Éco-quartier : le tribunal administratif rejette le recours introduit par Les Jardins des Vaîtes

L’association demandait l’annulation de la décision par laquelle la présidente de Grand Besançon Métropole a refusé d’inscrire à l’ordre du jour du conseil communautaire l’abrogation partielle du plan local d’urbanisme de la commune de Besançon, a-t-on appris jeudi 11 avril 2024.

Maltraitance animale dénoncée par L214 : un employé d’abattoir condamné à du sursis dans l’Yonne

Un employé d'un élevage de porcs de l'Yonne a été condamné jeudi 11 avril 2024 à 1.000 euros d'amende avec sursis pour "mauvais traitement envers un animal" après la dénonciation par l'association L214 de "sévices" incluant l'agonie d'une truie assommée à coups de masse.

Daval : le procureur requiert la relaxe pour les faits de dénonciation calomnieuse

Lors du procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathan Daval, qui purge actuellement une peine de prison de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l’encontre de son ancienne belle-famille, le procureur de la république Étienne Manteaux a finalement requis la relaxe mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.9
couvert
le 27/05 à 3h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %