Alerte canicule dans le Doubs : comment bien s'hydrater ?

Publié le 25/07/2018 - 11:01
Mis à jour le 31/07/2018 - 10:39

A Besançon et en Franche-Comté, les températures devraient atteindre les 35°C ce jeudi 25 juillet 2018. Météo France a même placé le Doubs et le Jura en alerte canicule jaune ce mercredi. D’où la nécessité de bien hydrater son corps pour éviter la déshydratation ! Voici quelques astuces…

 ©
©

L’eau est la solution la plus efficace pour éviter la déshydratation. Il faut boire régulièrement. L’idéal ? Chaque matin, un grand verre d’au aide à bien commencer la journée et réhydrater après une nuit de sommeil.

La tisane est aussi une solution mais il faut la boire tiède afin que l’organisme n’ait pas besoin d’évacuer de la chaleur supplémentaire et par conséquent de transpirer … Le thé (ou café) sont fortement déconseillés puisque ce sont des boissons diurétiques.

La limonade est aussi un bon moyen de s’hydrater. Encore meilleure si elle est faite maison, elle stimule la production de salive. Les limonades achetées sont souvent trop sucrées et n’hydrate que de manière provisoire.

Les fruits sont aussi recommandées lors de fortes chaleurs : la pomme, la pastèque, le pamplemousse, le melon, la nectarine…

L’eau de coco est utilisée depuis des siècles par les habitants de la région du sud-est de l’Asie. Peu sucrée, elle est connue pour ses vertus hydratantes, mais aussi antioxydantes et isotoniques (sa composition serait très proche de celle du plasma sanguin).

La soupe ! Eh oui, surprenant non ? Pourtant, c’est une boisson parfaite en cas de fortes chaleurs. Faite maison, elle est composée de légumes dont la teneur en eau peut atteindre jusqu’à 90%. Non seulement elle désaltère, mais elle permet de faire le plein de vitamines et de minéraux ! Si vous n’avez pas envie de boire une boisson chaude, la soupe froide existe aussi (concombre, tomate, etc.)

Attention aux faux amis !

Les eaux gazeuses entraînent des ballonnements. De plus, certaines eaux pétillantes peuvent contenir beaucoup de sel (plus de 200mg par litre).

Les sodas frais sont pleins de sucre et ne désaltèrent pas.

Le thé et le café sont des boissons diurétiques. Elles sont donc peu recommandées en période de fortes chaleurs.

La consommation d‘alcool est à proscrire. La bière, qui pourrait rafraîchir dans un premier temps, n’hydrate pas l’organisme. Ainsi que tous les vins et bien sûr les alcools forts, même s’ils sont intégrés à des cocktails de fruits ou de l’eau gazeuse.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

canicule été 2018

Sécheresse : des mesures pour les agriculteurs

Le préfet de région a alerté le ministère de l’Agriculture sur la situation exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté. Un suivi régulier sera réalisé dans chaque département avec un bilan de fin de campagne afin d’activer, si cela est nécessaire la procédure calamités agricoles.

Records de chaleur au mois d'août à Besançon

La France a vécu son deuxième été le plus chaud, derrière celui de 2003, selon les relevés et données publiées ce mardi 28 août 2018 par Météo France. A Besançon, la moyenne des maximales s’établit à 28,9°C. le pic de chaleur a été atteint le 4 août à 36,2°C contre 38,3°C le 12 août 2003.

Un pic de canicule et le retour des orages

70 départements en vigilance orange • Ce mardi après-midi les températures maximales atteignent les 35 à 39°C, avec des pointes à 40°C en Bourgogne. Mais les orages prévus cette nuit devraient rafraîchir l’air et baisser le niveau d’alerte canicule dès 6h du matin ce mercredi, selon Météo France…

Santé

“Le Tube à Essais” : qu’y a-t-il derrière ce nouveau projet du Hacking Health Besançon ?

En septembre 2024, Hacking Health Besançon lancera sa société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), baptisée "Le Tube à Essais". C’est dans le bâtiment Bioinnovation de Temis Santé que ce projet prendra vie, déjà soutenu par de nombreux partenaires, du domaine public comme la Région Bourgogne – Franche-Comté ou du privé.

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Les laits végétaux passés au crible par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIÈT' • Ils ont le vent en poupe depuis quelque temps, d'abord cantonnés dans les rayons des magasins bios, les voilà qui inondent ceux de nos supermarchés ! Jus d'amandes, de châtaignes, de riz, d'avoine, de coco, seul le lait de soja a eu le droit de maintenir son appellation "lait", quant aux autres ils ont été relégués à leur juste place : des jus. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, nous aide à les décrypter.

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.01
nuageux
le 28/05 à 0h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
82 %