Accusé d'avoir étranglé un ami handicapé

Publié le 04/10/2012 - 11:50
Mis à jour le 04/10/2012 - 12:49

Le procès en appel d’un haut-saônois de 53 ans accusé du meurtre en 2009 d’un ami auquel il devait de l’argent, s’est ouvert ce jeudi 4 octobre 2012 devant les assises du Doubs. L’homme s’était enfui avant son premier procès, avant d’être finalement condamné à 15 ans de réclusion criminelle.
 

Assises du Doubs

En février 2009, le corps de Daniel Guenot était découvert sans vie au bord de la Saône. D'après le médecin légiste, l'homme handicapé de 58 ans a été étranglé.  L'accusé, Philippe Muzard a reconnu s'être disputé la veille avec la victime, dans sa voiture près de Essertenne et Cecey, en Haute-Saône.

Mais si lors de son premier procès il a admis lui avoir porté «un seul coup» du tranchant de la main, au niveau de la carotide, il s'est toujours défendu d'avoir étranglé son ami auquel il aurait subtilisé 1.500 euros. 

Le haut-saônois sera défendu les 4 et 5 octobre 2012  par son avocate Me Marjorie Weiermann. 

M. Muzard, qui était placé sous contrôle judiciaire avant son procès de première instance devant les assises de Vesoul, en 2011, s'était enfui avant de comparaître. Il avait été retrouvé et arrêté quelques mois plus tard chez un membre de sa famille.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.87
ciel dégagé
le 25/06 à 6h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
95 %