Assises : René Wetzel condamné à 18 ans de réclusion

Publié le 17/06/2011 - 08:36
Mis à jour le 17/06/2011 - 08:36

L’homme de 52 ans a été reconnu coupable de l’assassinat de Philippe Courrois à coup de barre de fer en plein jour le 22 octobre 2008 à un rond pint du centre-ville d’Audincourt. Les jurés ont retenu la préméditation. Les avocats de l’accusé vont faire appel.

René Wetzel avait-il prémédité son geste ? C’est le débat qui a opposé la partie civile et la défense lors de ce procès devant les Assises du Doubs depuis mardi. Pour la défense, René Wetzel voulait s’en prendre à la voiture de sa victime. Un sourire narquois et tout aurait dérapé. Mais pour l’avocate générale Thérèse Brunisso « la sauvagerie » avec laquelle René Wetzel a agit en s’acharnant sur la tête de sa victime prouve la volonté de tuer. L’homme s’était ensuite enfui chez sa maitresse en Charente-Maritime. Elle requiert entre 16 et 18 ans de prison et 10 ans de suivi socio-judiciaire. Les jurés l’ont suivi.

 Les avocats de René Wetzel ont immédiatement décidé de se pourvoir en appel. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.86
partiellement nuageux
le 28/02 à 15h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
76 %