Avenir touristique de la Bourgogne Franche-Comté : 300 élus et professionnels en pleine réflexion

Publié le 07/07/2016 - 12:00
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:08

L'atelier régional sur le tourisme de la Bourgogne Franche-Comté s'est déroulé mercredi 29 juin 2016 au palais des congrès de Beaune. Près de 300 élus et professionnels privés et publics y ont participé pour marquer le lancement de la réflexion sur le futur schéma régional 2017 – 2021 de développement du tourisme dans la grande région. 

ateliertourisme3346-rdavidcesbron.jpg
300 élus et professionnels privés et publics y ont participé pour marquer le lancement de la réflexion sur le futur schéma régional 2017 – 2021 de développement du tourisme dans la grande région.©David Cesbron
PUBLICITÉ

« Cette réunion qui s’inscrit dans la démarche de concertation engagée par la région avec les habitants et les acteurs du territoire, est la première étape de l’élaboration du schéma régional de développement du tourisme que nous souhaitons mettre en place début 2017. Vos propositions vont à la fois enrichir ce document stratégique et nourrir le plan de mandat souhaité par la présidente de région Marie-Guite Dufay« , a précisé Patrick Ayache, vice-président de la région chargé des fonds européens, du contrat de plan, du tourisme et des relations internationales, présidant cet atelier. Il a invité les participants « à faire des propositions iconoclastes et à faire preuve de créativité, tant le tourisme a besoin d’innovations et de démarches innovantes pour répondre aux attentes des clients ».

Quatre questions thématiques ont été abordées :

  • Comment développer l’attractivité touristique et l’image de marque de la région ?
  • Comment consolider les équipements structurants ?
  • Comment renforcer et valoriser les destinations, les produits phares et les stations ?
  • Comment enrichir l’offre d’hébergement ? 

Répartis en huit groupes, les participants ont rappelé que les clients, désormais hyper connectés, devaient plus que jamais être au cœur des priorités. Ils ont également pointé l’intérêt que les habitants se connaissent mieux, deviennent eux-mêmes touristes dans une région élargie qui leur offre plus d’opportunités avec ses six sites UNESCO ou ses 1 350 km de voies cyclables, avant d’en devenir les ambassadeurs.

Pour accroître ce secteur économique qui représente déjà 5,7% du PIB régional et génère 42 000 emplois non délocalisables, ils ont affirmé la nécessité de s’affranchir de toutes les limites administratives et de s’appuyer sur les destinations touristiques de la région, que sont notamment la Bourgogne et les montagnes du Jura, afin d’accueillir les touristes sur l’ensemble des sites de Bourgogne Franche-Comté.

« Ces échanges fructueux se poursuivront avec les secondes assises régionales du tourisme, envisagées en fin d’année », a conclu Patrick Ayache. Les participants peuvent poursuivre leur collaboration en déposant leurs contributions sur une plateforme dédiée : www.bourgognefranchecomte.fr/SRDT 

(Communiqué de la région Bourgogne Franche-Comté)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.26
couvert
le 18/07 à 3h00
Vent
0.09 m/s
Pression
1013.51 hPa
Humidité
74 %

Sondage