Besançon : la CGT du Doubs distribue 60 colis à des étudiants et lance un message d'alerte

Publié le 29/01/2021 - 16:05
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:38

Afin de donner un petit coup de pouce à des étudiants dans la précarité en cette période difficile liée à la crise sanitaire de la Covid-19, l’union départementale de la CGT du Doubs a distribué 60 colis solidaires d’une valeur de 50€ ce vendredi 29 janvier à son QG de la rue Battant à Besançon.

L'idée de cette opération est d'aider des étudiants en difficulté financière en leur offrant des produits d'hygiène, des fruits et légumes frais ou en conserve, des pâtes, des céréales, du thé et du café, de la soupe, des masques… collectés par les syndiqués de la CGT du Doubs. En seulement 48 heures, les 60 colis étaient réservés.

L'idée est aussi d'informer les étudiants sur les aides existantes, en particulier les étudiants étrangers, extra-communautaires, en formation en France hors Erasmus, etc. "On met en contact les personnes avec les services du Crous afin que toutes les aides qui peuvent être demandées via le Crous parce que les étudiants ne sont pas du tout au courant de tout ce qui existe", précise Matthieu Guinebert, membre du bureau de la CGT salariés-étudiants, doctorant et élu au conseil d'administration de l'université de Franche-Comté et au conseil d'administration de l'Université de Bourgogne Franche-Comté.

Alexane Alfaro ©

Donner, informer et alerter

 En plus d'aider les étudiants dans le besoin, la CGT souhaite également alerter les autorités sur la situation des étudiants.

"On ne résout pas tous les maux des étudiants avec cette distribution, on sait que la précarité touche plus de 60 personnes, mais ça permet d'alerter parce qu'il y a un vrai problème : Darmanin -ministre de l'Intérieur- semble découvrir la précarité étudiante alors qu'elle existe depuis longtemps, et la seule chose qu'il propose c'est un prêt à taux zéro remboursable jusqu'à 10.000€ aux étudiants. Pour lui, la solution pour combattre la précarité c'est d'ajouter de la précarité sur une autre précarité", s'insurge Matthieu Guinebert.

©

Il explique que "pour nous, le message que l'on souhaite faire passer c'est que des étudiants, ça doit étudier et on demande à ce qu'ils aient les conditions matérielles pour étudier : ça passe par des bourses pour permettre aux étudiants d'étudier sans avoir besoin de travailler."

Infos +

  • Les bénéficiaires de ces colis doivent retirer leur colis sur rendez-vous afin d'éviter les regroupements de personnes dans le cadre de la situation sanitaire.
  • Une nouvelle distribution de fournitures scolaires sera programmée ces prochaines semaines.
  • La CGT souhaite également réorganiser des distributions de colis alimentaires et de produits d'hygiène ces prochains mois pour aider un maximum d'étudiants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Social

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.45
couvert
le 16/06 à 6h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
90 %