Besançon : un avocat mis en cause pour des agissements illégaux

Publié le 19/11/2019 - 08:35
Mis à jour le 19/11/2019 - 08:35

Un jeune avocat pénaliste de Besançon est poursuivi pour avoir agi illégalement en communiquant des informations relevant du secret de l'enquête à un client et en conseillant à un autre de falsifier une analyse d'urine, a-t-on appris lundi 18 novembre 2019 de source proche de l'enquête.

Avocats11.JPG
© Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L'enquête confiée à l'antenne de la police judiciaire de Besançon a été ouverte "pour association de malfaiteurs" début 2019, a précisé la même source.

Le suspect a été mis en examen vendredi pour, entre autres, "violation et recel de violation du secret professionnel", "modification de la scène du lieu d'un délit" et "révélation des informations d'une enquête judiciaire à une personne susceptible d'y être impliquée". Les enquêteurs lui reprochent notamment d'avoir donné des informations relevant du secret de l'enquête à l'un de ses clients qui n'était pas encore interpellé ou d'avoir conseillé un autre client de falsifier son analyse d'urine pour dissimuler sa consommation de stupéfiants, a indiqué la source proche de l'enquête.

L'avocat, placé sous contrôle judiciaire à l'issue de sa mise en examen vendredi, conteste les faits qui lui sont reprochés.

"La chambre de l'instruction sera amenée à trancher tant sur cette mise en examen que sur la procédure", a prévenu son avocate Me Ornella Spatafora. "A ce stade de l'enquête, ce confrère bénéficie de la présomption d'innocence et donc de tout mon soutien", a dit pour sa part la bâtonnière du barreau de Besançon, Me Emmanuelle Huot.

Contacté par l'AFP, le parquet n'a pas souhaité s'exprimer sur cette affaire.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon : 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du videur du Styl

Un homme de 26 ans a été condamné ce vendredi 18 janvier 2020 par la cour d'assises du Doubs à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir mortellement poignardé un videur de discothèque qui avait refusé l'accès à l'un de ses amis, complice, qui a été condamné à 10 ans de réclusion. Quatre autres accusés, reconnus coupables de "complicité de meurtre", ont  écopé de peines allant de 3 à 8 ans de prison.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.58
pluie modérée
le 28/01 à 0h00
Vent
8.43 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
89 %

Sondage