BlackThursday : tout ce que vous devez savoir sur le mouvement du 5 décembre

Publié le 04/12/2019 - 20:11
Mis à jour le 04/12/2019 - 20:12

Perturbations dans les transports (Ginko, trains…) fermeture d’écoles, grève dans le privé. maCommune.info fait le point avant le jeudi noir du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites

La CGT annonce une forte mobilisation dans le secteur public comme dans le le privé : transports, éducation, mais aussi dans le privé (liste des entreprises concernées)

Deux des principaux syndicats policiers appellent lundi à des "actions reconductibles" à partir du 5 décembre 2019 pour le maintien de leur régime spécifique de retraite.    

Le syndicat Force ouvrière du conseil régional Franche-Comté Bourgogne a voté la grève illimitée à partir du 5 décembre 2019.

Le "mécontentement social" et la crise politique sont "plus forts" aujourd'hui qu'en 1995, mais on ne peut pas comparer la mobilisation de jeudi avec la crise d'il y a 24 ans, considère Michel Pigenet, professeur émérite d'histoire contemporaine (Paris I)

Affaiblis, ignorés puis ressuscités ? Les syndicats jouent gros ce 5 décembre contre la réforme des retraites, une occasion pour eux de reprendre la main après des années de marginalisation, dans un contexte social inflammable.

"C'est peut-être une des dernières grandes occasions pour les organisations syndicales de faire valoir leur importance dans la société française", analyse Stéphane Sirot, historien des mouvements sociaux. Car depuis 25 ans, "la plupart des grands mouvements sociaux se sont presque tous déroulés autour de la question des retraites", rappelle-t-il.

Les Manifestations

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé que 245 rassemblements et manifestations avaient été déclarés dans toute la France pour la journée de mobilisation de jeudi contre la réforme des retraites.

Belfort

  • 10h à la maison du peuple

Vesoul

  • 10h au rond-point de Noidans-les-Vesoul

Dole

  • 10h30, place de la sous-préfecture

Lons-le-Saunier

  • 14h30 place de la Liberté

Montbéliard

  • 14h au Champ de Foire

Besançon

  • 10h30 place de la Révolution avec des manifestants attendus du Haut-Doubs

Parcours :

  • - Place de la Révolution puis en cortège
  • - Rue Goudimel
  • - Pont Schwint
  • - Rue Denfert-Rochereau - Place Flore
  • - Avenue Carnot
  • - Rue de Belfort
  • - Avenue Foch
  • - Avenue de la Paix
  • - Place Leclerc
  • - Avenue Siffert
  • - Avenue Janvier
  • - Pont Canot
  • - Avenue du 8 mai
  • - Dispersion à Chamars

Afin de "de garantir la liberté de circuler" Joël Mathurin, le préfet du Doubs a par ailleurs pris des  arrêtés d’interdiction de manifester :

  • les deux ronds-points de Chalezeule/Besançon,
  • les ronds-points de Beure,
  • les ronds-points d’accès à Ecole Valentin,
  • les abords immédiats du commissariat central de Besançon afin de garantir le maintien du service public de la sécurité.

© ©
©

Les Perturbations

"Le mouvement de grève dans les transports en commun pourrait également occasionner des ralentissements aux entrées de la ville de Besançon, notamment en début de matinée" indique lé préfecture du Doubs.

SNCF

  • 2 aller-retour Besançon/Dijon <> Paris
  • 4 aller-retour Dijon <> Besançon
  • Aucune circulation (ni bus ni train) sur l’axe Besançon TGV – Besançon Viotte
  • 100 bus supplémentaires ont été mis en place par rapport à l’offre classique

Le détail des perturbations le 5 décembre à la SNCF

GINKO

  • Un tramway toutes les 40 minutes le matin et toutes les 20 minutes dans l'après-midi. Pas de tramway à partir de 19h
  • Les lignes de bus 3, 4, 5, 7 seront perturbées en journée (un bus toutes les 15 à 20 minutes) et ne circuleront pas le soir
  • Les lignes 6, 8, 9, 10, 11 et 12 ne circuleront pas

Le détail des perturbations sur le réseau Ginko

De nombreuses perturbations dans le Grand Besançon

ÉCOLES

Une mobilisation historique avec 71 % de grévistes dans le premier degré et au moins 112 écoles fermées dans le Doubs dont une quarantaine à Besançon.

Un service minimum d'accueil est mis en place par la Ville de Besançon, mais sur réservation le matin

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

L’intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour « protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement » et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l’appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d’une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.
 

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.11
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
76 %