Alerte Témoin

Canicule : À quoi doit-on s'attendre en Franche-Comté ?

Publié le 22/07/2019 - 15:16
Mis à jour le 22/07/2019 - 15:16

Une nouvelle semaine de canicule s'abat sur la France à partir de ce lundi 22 juillet 2019. La Franche-Comté n'est pas épargnée. À quoi faut-il s'attendre ? Nous avons posé la question à Bruno Vermot- Desroches, chef du centre Météo France à Besançon.

Chaleur, soleil, canicule, juin 2019-020
canicule de juin 2019 © Hélène Loget

Les températures iront "crescendo", indique le météorologue ce lundi à 14h00. Ce lundi, le pic de température sera compris entre 30 et 32°C en plaine. "Demain, nous pouvons attendre 35 voir 36°C pour les maximales. Cet après-midi, il est "possible que l'on passe en vigilance orange canicule", prévient-il. 

Les jours les plus chauds ? Mercredi et jeudi…

Les températures iront croissant mercredi et jeudi. "En plaine, il fera 39 voir 40°C* ce jeudi". Concernant les minimales, elles "resteront assez douces", selon Bruno Vermot-Desroches qui précise que ce phénomène est "une caractéristique de la canicule". À Besançon les températures atteindront les 39°C mercredi et jeudi tandis qu'à Arc-sous-Cicon, on attend 40°C. "Ces températures sont assez proches du record". En août 2003,  la barre des 41,5°C était atteinte…

Un passage orageux vendredi

Quelques "instabilités" sont à noter pour vendredi sans toutefois changement radicalement les températures. "On ne perdra pas 10°C. Il fera toujours 28°C, mais un passage orageux est possible".  

Toutefois, la sortie de la période de canicule n'est "pas encore nette" pour le météorologue qui annonce une semaine prochaine encore assez chaude… 

Info +

* Toutes les températures indiquées par Météo France sont prévues sous abris et en sol engazonné et non en plein soleil. 

1 Commentaire

ce n'est pas le moment de faire ses courses en grandes surfaces pour marcher et être en manque d'eau et se désydrater. Si l'on ne travaille pas il faut rester chez soi et tout fermer
Publié le 23 juillet 2019 à 06h17 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

canicule juillet 2019

Météo : vigilance jaune aux orages et sortie progressive de la canicule

Mise à jour à 16h13 • Après les pluies et orages de la nuit derrière, les températures ont "quelque peu" baissé ce vendredi 26 juillet 2019. La région reste toutefois placée en vigilance orange canicule jusqu'à ce samedi à 6h00. La vigilance jaune jaune aux orages a ,elle, commencé à 14h00 ce vendredi et devrait se poursuivre demain.

Déjà 35 °C à 13h à Besançon

Le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 21,1°C ce jeudi 25 juillet 2019 à Besançon à 7h du matin. Et le mercure grimpe plus fort qu'hier. Déjà 35°C à Besançon à 13h, 35,5°C à Dijon et 36,2°C à Strasbourg. Et ce n'est pas fini ! En Franche-Comté le record de 41,5°C en  août 2003 à Arc-et-Senans va-t-il tomber ? A Besançon, le record de chaleur date du 28 juillet 1921 avec une maximale de  40,3°C.

Nature

Déminer les guerres de l’eau

Alors qu'une nouvelle sécheresse est crainte pour cet été, l'eau génère en France "convoitise et concurrence, parfois de façon intense", notamment en agriculture, indique un rapport de l'Assemblée nationale présenté en fin de semaine et qui propose 25 recommandations pour remédier aux "conflits d'usage" qui se multiplient.

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.63
légère pluie
le 07/06 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
83 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune