Canicule en Franche-Comté : les conseils de l'ARS

Publié le 30/06/2015 - 10:47
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:42

Me?te?o France pre?voit pour l’ensemble de la Franche-Comte? plusieurs jours conse?cutifs de chaleurs. L’Agende régionale de santé (ARS) de Franche-Comte?, a donc de?cide? du passage en niveau 2 du plan national canicule et donne quelques conseils de prévention…

 ©
©

Le niveau 2 "avertissement chaleur" re?pond au passage en jaune de la carte de vigilance me?te?orologique. Il correspond a? une phase de veille renforce?e. Il permet aux diffe?rents services de se pre?parer a? une monte?e en charge, en vue d’un e?ventuel passage au niveau 3 "alerte canicule".

Les conseils de pre?vention

L’Agence Re?gionale de Sante? (ARS) de Franche-Comte? souhaite rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes a?ge?es de plus de 65 ans, personnes handicape?es, ou malades a? domicile, personnes de?pendantes), les quelques conseils cle?s utiles en cas de fortes chaleurs :

  • maintenez votre logement frais (fermez fene?tres et volets la journe?e, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • buvez re?gulie?rement et fre?quemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • rafrai?chissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • passez si possible 2 a? 3 heures par jour dans un lieu frais (cine?ma, bibliothe?que municipale, supermarche?...) ;
  • e?vitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activite? physique ;
  • pensez a? donner re?gulie?rement de vos nouvelles a? vos proches et de?s que ne?cessaire, osez demander de l’aide.

Petit me?mo des signes d’alerte de de?shydratation chez la personne a?ge?e :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulte? inhabituelle a? se de?placer.
• Maux de te?te, e?tourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nause?es, vomissements, diarrhe?e, soif.

• Crampes musculaires.
• Tempe?rature corporelle e?leve?e (supe?rieure a? 38,5°C). • Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs expose?s a? la chaleur) s’exposent aussi au risque de la de?shydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps a? la bonne tempe?rature. Pour y reme?dier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolise?es (le surplus d’eau sera e?limine?).

Dans tous les cas, il convient d’e?viter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible expose? a? la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de pre?server l’inte?rieur de sa maison de la chaleur.

Pour toute information comple?mentaire :

  • Le site Internet de l’ARS: CLIQUER ICI

  • Site du ministe?re charge? de la Sante? : CLIQUER ICI , dossier "canicule et fortes chaleurs"

  • Site de Me?te?o France : CLIQUER ICI

  • Site de l’Institut national de pre?vention et de d’e?ducation pour la sante? : CLIQUER ICI

  • Plate-forme te?le?phonique nationale a? partir du 21 juin au plus tard : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

CHU : un site internet dédié aux futurs internes pour les convaincre de choisir Besançon

Pour convaincre les étudiants de choisir la capitale comtoise comme futur lieu d’internat, le CHU de Besançon a débuté une campagne d’attractivité ciblée en lançant un nouveau site dédié exclusivement aux futurs internes baptisé "Mon internat, c’est Besac !" mettant en avant les atouts du territoire. Une première en France sous ce format.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.97
légère pluie
le 18/05 à 15h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
86 %