Alerte Témoin

CAP, Bac Pro, BTS… La rentrée est assurée au CFAI Franche-Comté

Publié le 30/08/2017 - 07:00
Mis à jour le 31/08/2017 - 10:58

Jusqu'au 15 octobre 2017, les inscriptions sont ouvertes au CFAI Franche-Comté pour la rentrée 2017-2018. CAP, Bac Pro, BTS… Il reste pas moins de 255 contrats d'apprentissage à pourvoir. Nouveauté de la rentrée : la classe de seconde industrielle et ses multiples avantages.

Desktop8.jpg
© CFAI, © David Cesbron / Région Franche-Comté
PUBLICITÉ

Les futurs élèves et apprentis ont jusqu'au 15 octobre prochain pour s'inscrire au CFAI Franche-Comté et démarrer l'année avec un contrat d'apprentissage. Dans le Sud Franche-Comté, 157 contrats sont encore disponibles. Dans le Nord de la région, il en reste encore 98. "Plus les futurs apprentis s'inscrivent tôt, plus ils ont des chances de choisir l'entreprise, le contrat d'apprentissage qui leur conviennent le mieux", précise Philippe Labouche, directeur Développement-recrutement-communication au CFAI Franche-Comté.

Comment s'inscrire ?

Il suffit de se rendre sur le site www.cfai.org et de cliquer sur l'onglet "S'inscrire". Les étapes de l'inscription sont énumérées dans notre article : www.macommune.info.

Cette année, le CFAI expérimente l'inscription par dossier numérique. "En cas de difficulté à joindre une pièce au dossier ou pour toute autre question, il ne faut pas hésiter à contacter le CFAI", souligne Philippe Labouche.

Une seconde industrielle, une première pour le CFAI !

Dès la rentrée 2017, le CFAI Franche-Comté propose une classe de seconde industrielle et innovante offrant de nombreux avantages. Elle s'adresse à tous types de public souhaitant remettre un pied à l'étrier scolaire après une rupture avec le monde de l'éducation.

Les avantages ?

  • L'étudiant a le statut de "stagiaire de la formation professionnelle" (non rémunéré, mais formation gratuite et une couverture sociale)
  • Formation de septembre à juillet
  • Deux stages de 3 semaines en entreprise (aux 2e et 3e trimestres)
  • La formation se déroule à Besançon
  • Permet d'obtenir un contrat de 2 ans en apprentissage (au lieu de 3 ans)
  • Remise à niveau des bases scolaires (français, anglais, mathématiques, histoire-géo, sciences…)
  • Découverte des métiers de l'industrie
  • Permet de consolider son choix professionnel
  • Développement de l'autonomie d'apprentissage
  • Etc.

"L'avantage de l'apprentissage, c'est que ça donne du sens aux études : on a des jeunes qui se révèlent justement dès lors qu'ils sont dans un cadre professionnel avec des réalisations complètes à faire en entreprise où le jeune mesure que pour être capable de faire telle ou telle chose, il faut savoir telle ou telle chose. L'apprentissage utilise une pédagogie qui est faite pour des jeunes qui ont une intelligence concrète et pratique", explique Philippe Labouche.

Infos +

  • Retrouver toutes les formations et les renseignements sur http://www.cfai.org
  • Pour obtenir des informations supplémentaires en direct sur la formation à Besançon, contacter Claude Munier au 03 81 41 43 93
  • Pour obtenir des informations supplémentaires en direct sur la formation dans le Jura, contacter Aline Lacours au 03 84 82 91 78

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cfai

Comment s’inscrire en apprentissage au CFAI Franche-Comté ?

Le CFAI Franche-Comté, Centre de formation d’apprentis de l’industrie, appartenant au Pôle Formation des industries technologiques membre du réseau UIMM, est à l’écoute des jeunes et des entreprises depuis plus de 35 ans. Il existe six centres de formation à travers la région (Exincourt, Vesoul, Belfort, Besançon, Dole et Gevingey) qui forment 1000 apprentis chaque année -à travers 31 formations par apprentissage en 3 CAP, 7 Bac Pro, 14 BTS et 7 diplômes d'ingénieur - et avec lesquels 600 entreprises partenaires collaborent. 

Études dans l’Industrie : « l’apprentissage utilise une pédagogie pour des jeunes qui ont une intelligence concrète »

Échec au baccalauréat, décrochage scolaire, pas d'idée d'avenir professionnel… Le CFAI Franche-Comté propose plusieurs possibilités de formations pour tous les niveaux dans l'industrie, un secteur dans lequel les offres d'emploi et d'apprentissage sont nombreuses. Actuellement, 477 offres de contrat d'apprentissage sont disponibles en Franche-Comté

L’industrie en fête au CFAI Franche-Comté à Besançon !

Mercredi 7 septembre 2016 de 10 heures à 18 heures, l'industrie sera en fête à Témis à Besançon. Un village d'une quarantaine de partenaires (intérim, formations, découverte des métiers, entreprises) accueillera les visiteurs. Des entreprises et des écoles (Femto-ST, Ensmm) ouvriront également leurs portes au grand public. Un second rendez-vous se déroulera le 21 septembre à Exincourt. 

Le CFAI Franche-Comté à Besançon ouvre une classe de seconde dès la rentrée !

Le CFAI Franche-Comté ouvre une classe de seconde dès la rentrée prochaine, le 3 octobre 2016 sur le site de Besançon. Contrairement aux autres formations proposées, il s'agira d'une classe à temps plein (sans alternance) dans laquelle seront accueillis les élèves de 3e ou des personnes ayant "décroché" du système éducatif souhaitant se remettre sur les rails de la formation. 

Pourquoi l’entreprise Créatech accueille des apprentis…

Créatech, entreprise bisontine de dix salariés spécialisée dans la micromécanique, a pris sous son aile depuis 2 ans et demi un apprenti du CFAI de Besançon, Lucas Baekelandt. Elle va même s'occuper d'un deuxième à la rentrée de septembre 2016. Retour, dans cette période de baccalauréat et de choix d'avenir, sur les décisions qui ont mené les deux partis à coopérer

L'apprentissage en entreprise chez Créatech from maCommune.info on Vimeo.

Orientation : et pourquoi pas l’industrie ?

Alors que la session 2016 du baccalauréat vient de démarrer, les six CFAI (centre de formation des apprentis de l'industrie) de Franche-Comté s'associent afin de promouvoir les 33 formations d'avenir existantes du CAP au niveau ingénieur. Dans la région, 500 postes sont proposés tous les ans, mais 150 à 250 ne sont pas pourvus.

Dans la catégorie

Cités éducatives : 1 860 000€ alloués à Besançon, Montbéliard et Bethoncourt

Selon un communiqué de la préfecture du Doubs samedi 22 février 2020, l'Etat accompagnera avec près de 1 860 000€ les cités éducatives mises en place dans les quartiers prioritaires du Doubs pour la période 2020-2022. Objectif : "faciliter la réussite des enfants et des jeunes des quartiers."

Harcèlement au collège Xavier-Marmier : « nous demandons au rectorat de revenir sur sa décision » (collectif AED)

Après la "journée blanche" de jeudi pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, le collectif AED Besançon (assistant d'éducation) a souhaité réagir ce vendredi 21 février 2020 suite "aux propos tenus par les représentants du rectorat".

« Journée blanche » dans un lycée de Pontarlier après un cas de harcèlement scolaire

Mise à jour ce 21 février 2020 • Les enseignants d'un lycée de Pontarlier (Doubs) ont organisé ce jeudi 20 février 2020 une "journée blanche" pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, a-t-on appris auprès des enseignants.

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.39
ciel dégagé
le 24/02 à 15h00
Vent
4.7 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
71 %

Sondage