Alerte Témoin

Orientation : et pourquoi pas l'industrie ?

Publié le 16/06/2016 - 09:34
Mis à jour le 16/06/2016 - 09:43

Alors que la session 2016 du baccalauréat vient de démarrer, les six CFAI (centre de formation des apprentis de l'industrie) de Franche-Comté s'associent afin de promouvoir les 33 formations d'avenir existantes du CAP au niveau ingénieur. Dans la région, 500 postes sont proposés tous les ans, mais 150 à 250 ne sont pas pourvus.

libr_electronique-54a804.jpg
© dr

Métiers d’avenir

La Franche-Comté et l'industrie : toute une histoire. Aujourd'hui, dans la région, une personne sur quatre travaille dans des domaines aussi divers que variés : automatisme, informatique, domotique, microtechniques, conception industrielle, outillage, plasturgie, etc. Autant de secteurs à la recherche de personnel et d'apprentis. Or, tous les postes proposés ne trouvent pas si facilement preneur.

"Il faut tordre le cou de cette représentation de l'apprentissage dans l'industrie est une voie de garage réservé à des élèves qui n'ont pas le niveau. C'est faux… "indique Philippe Labouche, directeur Développement Recrutement Communication du CFAI – Pôle formation des industries technologiques. "Un jeune qui se donne les moyens et qui a la volonté peut aller jusqu'au niveau ingénieur. En plus, les entreprises les réclament ! Et puis l'apprentissage, c'est aussi une autre pédagogie. Le jeune, pour pouvoir évoluer dans son métier, est obligé d'aller chercher la connaissance. Certains ont besoin de cette motivation concrète. Ils réussissent souvent mieux en apprentissage que par une filière plus académique".

En Franche-Comté, l'industrie revêt 150 métiers. L'apprenti signe un contrat de un à trois ans dans l'entreprise touche un salaire qui varie en fonction de son âge et la formation est prise en charge. "Ça ne coûte rien aux parents…". Aujourd'hui, à l'heure des examens, les CFAI de Franche-Comté s'associent pour promouvoir les 33 formations dispensées dans les centres.

Si beaucoup sont convaincus qu'ils sont tenus de respecter les choix de la plateforme du système APB (plate forme admission post bac pour choisir son orientation dans l'enseignement supérieur), il est toujours possible prendre une autre voie et de choisir l'apprentissage. Et pour Philippe Labouche, les chiffres parlent d'eux-mêmes. "Nous avons un taux de réussite de 83 % et à l'issue de la formation, 90 % des jeunes ont un emploi

Info +

  • Il est possible de signer un contrat d'apprentissage à partir du 15 juin 2016 et jusqu'aux environs du 15 octobre.

 Des formations du CAP au diplôme d’ingénieur 

Avec un CAP, il est possible de passer un Bac Pro, un BTS, voire de poursuivre jusqu’au diplôme d’ingénieur.  Les CFAI préparent aux diplômes de l’Éducation nationale.

En contrat d’apprentissage :  

  •  CAP – Conducteur d’Installations de Production 
  • CAP – Préparation et Réalisation d’Ouvrages Électriques
  • CAP – Réalisation en Chaudronnerie Industrielle 
  • Bac Pro – Électrotech. Énergie - Équipements Communicants
  • Bac Pro – Maintenance des Équipements Industriels 
  • Bac Pro – Microtechniques 
  • Bac Pro – Plastiques et Composites 
  • Bac Pro – Pilote de Ligne de Production 
  • Bac Pro – Technicien en Chaudronnerie Industrielle 
  • Bac Pro – Technicien Outilleur 
  • Bac Pro – Technicien d’Usinage 
  • BTS - Assistance Technique d’Ingénieur 
  • BTS - Contrôle Industriel et Régulation Automatique 
  • BTS Conception de Produits Industriels 
  • BTS - Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques 
  • BTS - Électrotechnique 
  • BTS - Étude et Réalisation d’Outillages/CPRP option A 
  • BTS - Fluides Énergies Domotique 
  • BTS - Industrialisation des Produits Mécaniques/CPRP option B 
  • BTS - Maintenance des Systèmes (Systèmes de production) 
  • BTS - Services Informatiques aux Organisations 
  • BTS - Systèmes Numériques ( Informatique et Réseau) 
  • BTS - Technico-Commercial 
  • Ingénieur - Conception Mécanique pour l’Énergie et les Transports
  • Ingénieur - Génie Électrique Ingénieur Logistique & Organisation Industrielle 
  • Ingénieur - Microtechniques & Design (Luxe et précision) 
  • Ingénieur - Microtechniques & Design( Microtechniques et Santé)
  • Ingénieur - Mécanique (Systèmes Prod. en Méca. & Micro) 
  • Ingénieur - Ingénierie des Systèmes d’Information.

En contrat de professionnalisation 

  •  Licence Pro Coordinateur Technique pour les Installations Électriques (COTIE) 
  • Licence Pro Coordinateur Technique des Méthodes d’Industrialisation (COTEMI)
  • Licence Pro Ressources Humaines et Relation Sociales (RH).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cfai

CAP, Bac Pro, BTS… La rentrée est assurée au CFAI Franche-Comté

Jusqu'au 15 octobre 2017, les inscriptions sont ouvertes au CFAI Franche-Comté pour la rentrée 2017-2018. CAP, Bac Pro, BTS… Il reste pas moins de 255 contrats d'apprentissage à pourvoir. Nouveauté de la rentrée : la classe de seconde industrielle et ses multiples avantages.

Comment s’inscrire en apprentissage au CFAI Franche-Comté ?

Le CFAI Franche-Comté, Centre de formation d’apprentis de l’industrie, appartenant au Pôle Formation des industries technologiques membre du réseau UIMM, est à l’écoute des jeunes et des entreprises depuis plus de 35 ans. Il existe six centres de formation à travers la région (Exincourt, Vesoul, Belfort, Besançon, Dole et Gevingey) qui forment 1000 apprentis chaque année -à travers 31 formations par apprentissage en 3 CAP, 7 Bac Pro, 14 BTS et 7 diplômes d'ingénieur - et avec lesquels 600 entreprises partenaires collaborent. 

Études dans l’Industrie : « l’apprentissage utilise une pédagogie pour des jeunes qui ont une intelligence concrète »

Échec au baccalauréat, décrochage scolaire, pas d'idée d'avenir professionnel… Le CFAI Franche-Comté propose plusieurs possibilités de formations pour tous les niveaux dans l'industrie, un secteur dans lequel les offres d'emploi et d'apprentissage sont nombreuses. Actuellement, 477 offres de contrat d'apprentissage sont disponibles en Franche-Comté

L’industrie en fête au CFAI Franche-Comté à Besançon !

Mercredi 7 septembre 2016 de 10 heures à 18 heures, l'industrie sera en fête à Témis à Besançon. Un village d'une quarantaine de partenaires (intérim, formations, découverte des métiers, entreprises) accueillera les visiteurs. Des entreprises et des écoles (Femto-ST, Ensmm) ouvriront également leurs portes au grand public. Un second rendez-vous se déroulera le 21 septembre à Exincourt. 

Le CFAI Franche-Comté à Besançon ouvre une classe de seconde dès la rentrée !

Le CFAI Franche-Comté ouvre une classe de seconde dès la rentrée prochaine, le 3 octobre 2016 sur le site de Besançon. Contrairement aux autres formations proposées, il s'agira d'une classe à temps plein (sans alternance) dans laquelle seront accueillis les élèves de 3e ou des personnes ayant "décroché" du système éducatif souhaitant se remettre sur les rails de la formation. 

Pourquoi l’entreprise Créatech accueille des apprentis…

Créatech, entreprise bisontine de dix salariés spécialisée dans la micromécanique, a pris sous son aile depuis 2 ans et demi un apprenti du CFAI de Besançon, Lucas Baekelandt. Elle va même s'occuper d'un deuxième à la rentrée de septembre 2016. Retour, dans cette période de baccalauréat et de choix d'avenir, sur les décisions qui ont mené les deux partis à coopérer

L'apprentissage en entreprise chez Créatech from maCommune.info on Vimeo.

Economie

Consommation et confinement : posez vos questions à l’UFC Que Choisir du Doubs

La crise sanitaire du Covid-19 a des impacts sur de nombreux secteurs économiques et notamment sur les affaires liées à la consommation quotidienne. Les règles ont-elles changé ? Quid des achats sur le web, des annulations de voyage, des assurances, du logement ? l'UFC Que Choisir vous répond !

Limitation de la production de lait : « sur 90 vaches, je vais devoir en vendre 5 à 10 à l’abattoir » (Benoît, agriculteur à Gonsans)

Suite à la crise sanitaire, les ventes de fromages ont chuté. Depuis le 1er avril 2020, les syndicats de produits AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura ont décidé de diminuer les volumes de lait produit et de limiter le volume de fromages fabriqués. Les agriculteurs ont dû s'adapter en urgence. Benoît Kolly, chef d'exploitation à Gonsans.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Confinement : les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Signature électronique • Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Dans le secteur du logement, cela permettra aux Français qui le souhaitent de poursuivre leur projet immobilier.

Dornier Consulting RH recrute plusieurs profils : prototypiste, chargé de mission hydroélectricité, dessinateur, assistant de gestion..

Offres d'emploi • Dornier Consulting RH recrute pour leurs clients plusieurs profils (H/F) à Besançon et à Vesoul : Prototypiste, Chargé de mission hydroélectricité, Dessinateur projeteur CAO, Assistant de gestion PME-PMI....
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.73
ciel dégagé
le 09/04 à 12h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune