Chocolat : la dégustation en pleine conscience pour se faire plaisir sans culpabiliser

Publié le 29/03/2024 - 18:00
Mis à jour le 02/04/2024 - 11:29

Enfant ou adulte, à l’approche de Pâques, difficile de faire l’impasse sur le chocolat. Et ça tombe bien car cette année, pas besoin de vous priver, on vous révèle une technique pour s’autoriser à en manger, en prenant le temps de le déguster tout en se faisant le plus plaisir possible et sans notion de culpabilité. On fait le point avec Manon Bouvier, diététicienne - nutritionniste au Service de santé étudiante (SSE) à l’Université de Franche-Comté, qui nous explique ce qu’est la dégustation en pleine conscience.

Pour Manon Bouvier, il y a forcément des pièges à éviter à l’approche de Pâques comme éviter tous les comportements de restriction que l’on peut mettre en place pour compenser certains excès. Cela va d’après elle, "plutôt amener à de la frustration et à des envies alimentaires un peu plus massives dans un contexte où l’on a justement accès à des aliments que l’on a tendance à s’interdire en général". 

L’important est au contraire de pouvoir "manger suffisamment, de s’autoriser les choses et être conscient que l’alimentation plaisir fait partie de notre environnement donc ça ne sert à rien de l’ignorer". 

D’après elle, tout le monde a d’ailleurs le droit de grignoter, "l’important c’est de le faire dans les bonnes conditions". Pour y parvenir, en plus de ses consultations à destination des étudiants et personnels de l'université, la diététicienne propose également ponctuellement des ateliers de dégustation en pleine conscience dont elle nous explique la technique dans notre vidéo.

© Élodie R.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.77
légère pluie
le 27/05 à 6h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %