Alerte Témoin

Confinement dans le Doubs : "les verbalisations iront graduellement"

Publié le 17/03/2020 - 15:46
Mis à jour le 17/03/2020 - 15:54

Dans le but de limiter les rassemblements le Chef de l'État a placé la population en confinement. A ce titre, pour chaque déplacement, il est impératif de remplir une attestation depuis ce 17 mars 2020 à midi. Qu'en est-il de la verbalisation pour les contrevenants ? Éléments de réponses...

Contrôle routier gendarmerie
© prefecture du Doubs

"Il n'y a pas encore eu de verbalisation. Nous faisons de la prévention depuis midi", explique le Capitaine Gillet, Officier communication région Franche-Comté. "Plusieurs patrouilles ont été mises en place à des postes stratégiques".

Des verbalisations "graduelles"

Pour l'heure, les gendarmes mobilisés sur le terrain suivent cette consigne. "On reste sur ce principe de sensibilisation pour voir si le confinement est respecté ou pas", indique l'officier de communication tout en précisant que si personne ne respecte le confinement, "la verbalisation sera graduelle" : "Nous attendions les directives nationales", conclut-il. 

Selon les premiers chiffres, l'amende s'élèverait d'abord à 38 euros pour aller "jusqu'à 135 euros", comme le mentionnait ce lundi Christophe Castaner, mais rien n'est encore confirmé…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : les indicateurs continuent de se dégrader

Dans son bilan hebdomadaire en date du vendredi 7 août 2020, l'agence régionale de santé appelle à "rester prudent", notamment auprès des plus fragiles. 160 cas positifs ont été enregistrés en une semaine dans la région. En France, plus de 2.000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h. Durant cette période estivale, l'ARS invite au respect de tous les gestes barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.81
    ciel dégagé
    le 12/08 à 3h00
    Vent
    1.07 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    68 %

    Sondage