Coronavirus : les assistantes maternelles du Doubs peuvent accueillir jusqu'à six enfants

Publié le 16/03/2020 - 15:36
Mis à jour le 16/03/2020 - 15:36

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, a pris un arrêté ce 16 mars 2020 portant à six le nombre d’enfants susceptibles d’être accueillis chez les assistants maternels.

enfant
© Feelona via Pixabay ©

Considérant les mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la propagation du virus covid-19 et notamment la fermeture des établissements d’accueil du jeune enfant, des écoles maternelles, primaires, collèges et lycées, la présidente du Département du Doubs, a pris un arrêté portant à six le nombre d’enfants susceptibles d’être accueillis chez les assistants maternels.

Dès aujourd’hui et jusqu’au 15 avril 2020, les assistants maternels :

  • peuvent accueillir des enfants, en plus de ceux dont ils ont déjà la garde et y compris leurs propres enfants, en sachant que le nombre maximal total d’enfants ne doit pas dépasser six,
  • sont invités à accueillir en priorité les enfants de personnel soignant,
  • doivent informer le service protection maternelle et infantile des accueils supplémentaires. Les parents peuvent consulter les possibilités de garde dans le Doubs sur le site : www.monenfant.fr

Par ailleurs, le nombre maximum d’enfants accueillis au sein d’une maison d’assistants maternels est fixé à dix mineurs simultanément, en priorisant les enfants de personnel soignant.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19: le vaccin Moderna dans la dernière ligne droite

Le laboratoire américain Moderna va déposer lundi 30 novembre 2020 des demandes d'autorisations de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe, faisant de plus en plus miroiter de premières vaccinations possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.34
légère pluie
le 01/12 à 21h00
Vent
0.31 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage