Covid-19 : pour que Besançon devienne la première ville française à adopter l' "urbanisme tactique"

Publié le 15/04/2020 - 11:48
Mis à jour le 15/04/2020 - 11:53

L’Association Vélo Besançon et Trottoirs Libres appellent le maire à faire de Besançon « la première ville française à adopter l’urbanisme tactique » en cette période de covid-19. Mais qu’est-ce que c’est ?

L'AVB et Trottoirs Libres expliquent que face à la nécessité de la distanciation sociale imposée par le Covid-19, plusieurs grandes villes du monde, comme Toronto, Bogota, Mexico, Berlin, Vienne, Calagary, ont bousculé leurs usages de la voirie et plus généralement de la rue. Ces villes utilisent "un urbanisme tactique". Cela se traduit par la réduction de la taille de la voirie dédiée à l'usage automobile et augmenter la surface consacrée aux déplacements piétons ou cyclistes. "La ville de Berlin vient de mettre en ligne, en un temps record, un guide de bonnes pratiques pour adapter la ville à cette mobilité de crise", soulignent les associations qui ont envoyé un plaidoyer au maire de Besançon le 10 avril dernier (à lire en bas de l'article).

D'"aménagements tactiques" aux "aménagements prévoyants"

Les associations ajoutent que ces "aménagements tactiques" en temps de crise sont également des "aménagements prévoyants" pour anticiper la fin du confinement. "Il se pourrait que les transports en commun connaissent une certaine désaffection du fait de la proximité induite, pour éviter un recours massif à la voiture individuelle et pour offrir une alternative aux personnes sans voitures, les aménagements cyclistes doivent être conséquents."

Enfin, l'AVB et Trottoirs Libres déclarent : "la crise sanitaire que nous traversons doit renforcer le constat que nous devons radicalement transformer notre système actuel pour affronter d’autres menaces, comme celle du changement climatique, ces deux périls étant d’ailleurs étroitement liés. Des études récentes révèlent que la pollution nous rend plus vulnérables au coronavirus et facilite sa propagation".

Les associations demandent aux responsables politiques "de l'audace et du pragmatisme de bon sens qui ouvriront la voie à une nouvelle mobilité pour le monde d'après."

Soyez le premier à commenter...

2 commentaires

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Société

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Pancartes et affiche anti-migrants : ”Le moment est grave pour toutes les femmes françaises” selon le collectif Némésis

Suite au dépôt de plainte et pendant a garde à vue de l’une de ses militantes ayant brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors" et installé une affiche sur une façade, le collectif Némésis a publié un communiqué le 9 avril 2024 dans lequel il parle de ”véritable persécution”.

Recette du week-end : Brochettes de poulet à l’asiatique et au morbier

Pour ce week-end des 6 et 7 avril 2024, puisque la météo est au beau fixe, on vous propose de sortir dès à présent le barbecue ou presque ! On vous propose une recette de saison donc mais avec une touche locale bien sûr, pour cette recette de brochettes de poulet à l'asiatique et au morbier aop. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
66 %