Covid-19 : une reprise épidémique se profile en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 17/09/2022 - 07:52
Mis à jour le 17/09/2022 - 09:20

Les indicateurs de l’épidémie s’inscrivent de nouveau à la hausse ces sept derniers jours en Bourgogne Franche-Comté. L’ARS appelle chacun à "prendre la mesure du risque, à se vacciner et à réactiver les gestes barrières."

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Avec plus de 240 cas pour 100.000 habitants ces sept derniers jours dans la région, en nette hausse par rapport à la période précédente, une reprise épidémique se profile en Bourgogne Franche-Comté, où le taux de positivité des tests dépasse les 20%.

L'ARS BFC explique que les interactions sociales associées à la rentrée favorisent mécaniquement la circulation du virus "que chacun est en mesure de tenir à distance avec les gestes barrières et tout particulièrement le port du masque, notamment en présence de personnes fragiles et évidemment en cas de symptômes évocateurs du virus ; la vaccination auprès de son professionnel de santé de proximité."

Depuis le début de l’épidémie, 6.746 personnes sont décédées en établissements de santé des suites d’une forme sévère de la maladie ; 2.513 en établissement médico-sociaux.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Dépistage du cancer du sein : « 40 % des cancers peuvent être évités » selon le docteur Rymzhanova-Coste

Sur la période 2020 - 2021, le taux de participation au dépistage du cancer du sein s’élevait à 52,7 % en Bourgogne-Franche-Comté. Des chiffres plus élevés qu’à l’échelle nationale, mais toujours insuffisants selon le docteur Raouchan Rymzhanova-Coste, médecin directeur du centre de coordination du dépistage des cancers de la région, situé rue Paul Bert à Besançon.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.89
partiellement nuageux
le 03/10 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage