Alerte Témoin

Déconfinement : "chaque habitant devrait avoir dans l'idéal deux masques" (J-L Fousseret)

Publié le 21/04/2020 - 17:38
Mis à jour le 21/04/2020 - 17:39

Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon et président du Grand Besançon a donné une conférence de presse audiovisuelle ce 21 avril 2020 sur l'organisation de la collectivité en vue du déconfinement.

"Le 11 mai et le déconfinement, cela ne signifie pas qu'il n'y a plus de danger, ce n'est pas fini. Il faudra encore faire très attention. Nous devons effectuer un déconfinement progressif", insiste le maire de Besançon ce mardi lors du point sanitaire effectué.

Un million de masques chirurgicaux commandés

D'importantes commandes de masques ont été effectuées par le Ville et le Grand Besançon. À ce jour, un million de masques chirurgicaux ont été commandés (500.000 devraient être réceptionnés dimanche).

À ce chiffre s'ajoute une commande de  :

  • 24.000 masques FFP2 (destinés aux personnels de santé)
  • 400.000 masques en tissu
  • 93.000 masques commandés à des entreprises locales (ex : Jura Textiles)
  • 100.000 kits commandés (pour créer son propre masque)

"On aime mieux commander trop de masques pour qu'il y ait des stocks", ajoute Jean-Louis Fousseret.

Des masques donnés aux personnels et habitants de Besançon et sa périphérie

"Avec Gabriel Baulieu (Vice-Président du Grand Besançon en charge des Finances, des Ressources humaines et de la Communication), nous affirmons que la priorité et de garantir la sécurité de nos concitoyens. Les personnels seront dotés d'un masque : soit chirurgicaux pour ceux qui se déplacent à domicile soit des masques lavables", explique le maire.

Pour Besançon et sa périphérie, "chaque habitant devrait avoir deux masques dans l'idéal" :"Nous nous sommes fixé l'objectif que chaque personne de cette agglomération ait un masque lors de la sortie du confinement", précise le maire.

La distribution de ces masques est encore à l'étude (et sur la base de leur réception). Le maire n'exclut pas un envoi postal ou une remise quartier par quartier ou commune par commune avec justificatif. "Chacun pourrait amener un justificatif comme une facture EDF ainsi que les cartes vitales de sa famille pour qu'on lui remette le nombre de masques correspondant".

Avec cette remise gratuite de masques, le maire appelle les Bisontines et Bisontins "au civisme" et à "jouer le jeu".

Coût de l'opération total des commandes de masques : 1,9 million d'euros.

Un appel lancé pour la création de masques

Jean-Louis Fousseret a également profité de la conférence de presse pour appeler tous celles et ceux qui souhaitent confectionner leurs masques à se faire connaitre . Un mail a été pour créer pour cette occasion :  masques-solidaires@grandbesancon.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : quelles modalités d’organisation du diplôme national du brevet en Franche-Comté ?

Les modalités d’organisation du diplôme national du brevet (DNB) sont modifiées à titre exceptionnel pour la session 2020, dans le contexte des mesures prises pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19 et dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Dans l'académie de Besançon, 14 459 candidats scolaires sont concernés. Voici les modalités...

Société

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?

Résidus de pesticides dans l’air en Bourgogne Franche-Comté : « la ville n’échappe pas aux pesticides »

ETUDE • Une campagne nationale de mesures des résidus de pesticides dans l’air a été réalisée en partenariat avec l’Anses, l’Ineris et Atmo France, la fédération des associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air, dont Atmo Bourgogne-Franche-Comté fait partie. Les résultats ont été dévoilés jeudi 2 juillet 2020...

Passation de commandement au 13e régiment du génie à Valdahon

Après deux années à la tête du 13e régiment du génie, le colonel Geoffroy Balsan a rendu son commandement, vendredi 3 juillet 2020, sur la place d’armes du régiment du Valdahon. Lors de la cérémonie militaire présidée par le général de brigade Marc Ollier, commandant la 2e brigade blindée, le commandement du régiment a été transmis au colonel Stéphane Juras.

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Loto du patrimoine : 18 sites sélectionnés pour la nouvelle édition

Le ministre de la Culture Franck Riester et l'animateur Stéphane Bern ont présenté mardi les édifices qui bénéficieront des revenus du loto du patrimoine Les sites religieux forment la moitié de ce cru 2020. En Bourgogne Franche-Comté, le temple protestant Saint-Martin de Montbéliard a été sélectionné pour cette troisième édition.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     12.01
    partiellement nuageux
    le 08/07 à 0h00
    Vent
    0.77 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage