Décret Montebourg : le député-maire UMP de Belfort "sceptique"

Publié le 16/05/2014 - 09:22
Mis à jour le 16/05/2014 - 14:58

Le député-maire UMP de Belfort, Damien Meslot, s'est dit ce jeudi 15 mai 2014, dans un communiqué, "sceptique" concernant le décret pris par le gouvernement pour permettre à l'Etat français d'arbitrer un dossier de rachat industriel comme celui d'Alstom.

1272394607.jpg
Damien Meslot ©fabrice barbier
PUBLICITÉ

M. Meslot a qualifié de « fausse bonne nouvelle » ce décret publié jeudi, qui étend entre autres à l’énergie et aux transports le mécanisme de protection des entreprises stratégiques contre les appétits étrangers. L’Etat français devient ainsi l’arbitre des négociations entre Alstom et les prétendants à un rachat partiel de ce groupe, tel que l’américain General Electric (GE), déjà implanté comme Alstom à Belfort.

« Alstom se trouve en situation de fragilité car notre entreprise nationale n’a pas la taille critique pour affronter la compétition internationale », a relevé M. Meslot. Le député-maire de Belfort estime que, « face à cette situation, l’offre de GE représente une réelle opportunité pour développer la partie énergie d’Alstom ». « Pour Belfort, où GE est implanté depuis des décennies, ce rachat peut constituer une réelle chance de développer l’emploi et d’accueillir des travaux d’investissement dans notre région », ajoute-t-il.

« Ce ne sont pas les effets de manche et les postures idéologiques qui garantiront l’emploi aux salariés d’Alstom », conclut M. Meslot, faisant allusion au ministre de l’Economie Arnaud Montebourg.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.51
couvert
le 18/07 à 15h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1014.05 hPa
Humidité
43 %

Sondage