Depuis le 1er janvier 2017, vous êtes tous donneurs d'organe… sauf si vous précisez que non

Publié le 03/01/2017 - 15:28
Mis à jour le 03/01/2017 - 17:31

Depuis le 1er janvier 2017, chaque individu en France est considéré comme donneur d’organe sauf si l’on signale son refus d’être donneur sur le registre national. 

 ©
©

Même si depuis 1976, la loi française faisait de chaque individu un donneur d'organe présumé qui pouvait s'opposer à un prélèvement, aujourd'hui, toute personne est considérée comme donneur. Dans le cas où une personne refuse de donner ses organes, elle doit s'inscrire en ligne sur le registre national des refus géré par l'Agence de la biomédecine : www.registrenationaldesrefus.fr. Elle peut également l'écrire sur papier libre (daté et signé) et en informer ses proches.

Lors du décès d'une personne susceptible de donner ses organes, l'équipe médicale doit interroger ce registre puis si la personne n'y est pas inscrite, interroger les proches pour connaître son éventuelle opposition sur le prélèvement d'organe. 

Fin 2016, le registre comptait 150 000 refus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire : les dermatologues francs-comtois prônent un “retour du bon sens”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.74
ciel dégagé
le 13/06 à 12h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
45 %