Don du sang : l’EFS sonne l’alerte

Publié le 22/12/2022 - 15:17
Mis à jour le 22/12/2022 - 15:21

Depuis trois semaines, les collectes de sang connaissent "une forte baisse de la fréquentation". L’Établissement français du sang appelle à un sursaut de la population, indispensable pour poursuivre la prise en charge des patients.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Virus hivernaux, contexte socio-économique, conditions météorologiques ou encore reprise du Covid : de nombreux facteurs expliquent la baisse de la fréquentation des collectes de sang ces dernières semaines. L’appel à la mobilisation lancé auprès des donneurs la semaine dernière "est resté sans effet". Le niveau des réserves de sang chute toujours dangereusement : moins de 80 000 dons de sang sont aujourd’hui disponibles, alors qu’il en faudrait plus de 100 000. 

Les collectes se poursuivent entre Noël et nouvel an

La situation est particulièrement inquiétante pour François Toujas, président de l’ EFS qui indique que "la fréquentation de nos collectes est trop faible et les perspectives à venir en début d’année sont mauvaises dans un contexte toujours plus difficile (crise énergétique, climat social, etc.)". Il rappelle que Les collectes de sang se poursuivent, "y compris entre Noël et le réveillon, il faut s’y rendre !" L’EFS lance ainsi un "appel à toutes et tous pour répondre aux besoins immédiats, mais aussi pour anticiper le début d’année, qui s’annonce complexe".  

L'EFS appelle à une mobilisation massive

À travers cette nouvelle alerte, l’EFS demande "à l’ensemble des citoyens éligibles au don de se mobiliser massivement". Si la situation ne s’améliore pas à très court terme, l’EFS pourrait être en difficulté pour fournir les produits sanguins aux établissements de santé. 

L’établissement tient à rappeler que "la transfusion sanguine est une réponse thérapeutique qui n’a aucune autre alternative". 10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients, pour lesquels les transfusions sanguines sont indispensables pour être soignés. 

Comment agir ?

  • Il est demandé à tous les citoyens éligibles au don de sang de donner leur sang dès que possible pour sortir d’une situation possiblement dangereuse. 
  • Les donneurs sont invités à prendre rendez-vous au plus vite et massivement sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli Don de Sang. 
  • Des collectes sont organisées entre Noël et le jour de l’an. Pour trouver la collecte la plus proche de chez vous, RDV sur notre site internet. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Médecins libéraux : la grève continue en cette " semaine du burn out "

La grève des médecins portée par le collectif Médecins pour Demain continue, selon un communiqué du 9 janvier 2023, sous la forme d'une grève de la PDSA (permanence des soins ou grève des gardes), dont on a moins parlé que la fermeture des cabinets. Elle dure depuis le début du mois de décembre 2022 et sollicite les services de l'Etat dans des processus de réquisition quotidiens.

Les arrêts maladie Covid sans jour de carence prolongés jusqu’à fin 2023

Les salariés positifs à la Covid-19 et qui ne peuvent pas télétravailler peuvent bénéficier d'arrêts maladie indemnisés sans vérification des conditions d'ouverture de droits et sans délai de carence. Les indemnités journalières pour ces salariés ainsi que pour les agents publics malades de la Covid-19 sont versées dès le premier jour d'arrêt et jusqu'au 31 décembre 2023 au plus tard.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.52
couvert
le 31/01 à 9h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
95 %