Don du sang : l’EFS sonne l’alerte

Publié le 22/12/2022 - 15:17
Mis à jour le 22/12/2022 - 15:21

Depuis trois semaines, les collectes de sang connaissent "une forte baisse de la fréquentation". L’Établissement français du sang appelle à un sursaut de la population, indispensable pour poursuivre la prise en charge des patients.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Virus hivernaux, contexte socio-économique, conditions météorologiques ou encore reprise du Covid : de nombreux facteurs expliquent la baisse de la fréquentation des collectes de sang ces dernières semaines. L’appel à la mobilisation lancé auprès des donneurs la semaine dernière "est resté sans effet". Le niveau des réserves de sang chute toujours dangereusement : moins de 80 000 dons de sang sont aujourd’hui disponibles, alors qu’il en faudrait plus de 100 000. 

Les collectes se poursuivent entre Noël et nouvel an

La situation est particulièrement inquiétante pour François Toujas, président de l’ EFS qui indique que "la fréquentation de nos collectes est trop faible et les perspectives à venir en début d’année sont mauvaises dans un contexte toujours plus difficile (crise énergétique, climat social, etc.)". Il rappelle que Les collectes de sang se poursuivent, "y compris entre Noël et le réveillon, il faut s’y rendre !" L’EFS lance ainsi un "appel à toutes et tous pour répondre aux besoins immédiats, mais aussi pour anticiper le début d’année, qui s’annonce complexe".  

L'EFS appelle à une mobilisation massive

À travers cette nouvelle alerte, l’EFS demande "à l’ensemble des citoyens éligibles au don de se mobiliser massivement". Si la situation ne s’améliore pas à très court terme, l’EFS pourrait être en difficulté pour fournir les produits sanguins aux établissements de santé. 

L’établissement tient à rappeler que "la transfusion sanguine est une réponse thérapeutique qui n’a aucune autre alternative". 10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients, pour lesquels les transfusions sanguines sont indispensables pour être soignés. 

Comment agir ?

  • Il est demandé à tous les citoyens éligibles au don de sang de donner leur sang dès que possible pour sortir d’une situation possiblement dangereuse. 
  • Les donneurs sont invités à prendre rendez-vous au plus vite et massivement sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli Don de Sang. 
  • Des collectes sont organisées entre Noël et le jour de l’an. Pour trouver la collecte la plus proche de chez vous, RDV sur notre site internet. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.21
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %