Don du souffle à Besançon : séances d'activités physiques pour femmes enceintes et patients souffrant de maladies respiratoires

Publié le 22/02/2020 - 16:11
Mis à jour le 21/02/2020 - 15:37

La plateforme Cap APA Santé propose depuis février 2020 des séances d'activité physique adaptée pour les femmes enceintes et les patients atteints de maladies respiratoires aux locaux de l'Association Le Don du Souffle à Besançon.

©Cap APA Santé  ©
©Cap APA Santé ©

"Bénéfique pour la santé de la mère et du bébé, la pratique de l'APA est reconnue par la Haute Autorité de Santé pour ses nombreux bienfaits", indique Cap APA Santé. "Elle est particulièrement indiquée pour lutter contre les désagréments de la grossesse (prise de poids, jambes lourdes, fatigue, douleurs...) et faciliter l'accouchement (meilleur forme, meilleure récupération...)".

Adaptées aux capacités et besoins de chacune, ces séances se déroulent en petits groupes (10 personnes maximum) et sont encadrées par une professionnelle de l'APA.

  • Cap APA Santé donne rendez-vous aux femmes enceintes désireuses de pratiquer l'APA le mardi à 12h30 et le jeudi à 17h00 (séances de 45 min) dans les locaux du Don du Souffle. Tarif à la séance : 5€ par séance si 1 fois/semaine, ou 4€ la séance si 2 fois/semaine. Première séance offerte.

L'APA pour les patients souffrant de maladies respiratoires

Parmi les affections respiratoires chroniques les plus courantes on retrouve l'asthme, les broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO), les allergies respiratoires, les pneumopathies professionnelles et l'hypertension artérielle pulmonaire. En 2020 la BPCO (qui touche 8 à 10% des plus de 40 ans) devient la troisième cause de mortalité mondiale. Comme pour nombre de maladies respiratoires, les conséquences sur la qualité de vie au quotidien sont nombreuses. "L'Activité Physique Adaptée agit justement comme une thérapie non médicamenteuse dont le but est de diminuer les symptômes et améliorer la qualité de vie", souligne Cap APA Santé. "Elle est entre autres reconnue pour améliorer les capacités physiques des patients, diminuer le risque d'exacerbation (aggravation rapide des symptômes dans certaines pathologies) et d'hospitalisation, et surtout pour aider à se sentir mieux dans sa tête et mieux vivre sa maladie."

  • Cap APA Santé propose aux patients de pratiquer l'APA le mardi à 15h et le jeudi à 16h (séances de 45 min) dans les locaux du Don du Souffle en compagnie d'une professionnelle de l'APA. Tarif au trimestre : 45€ pour 1 séance/semaine, ou 75€ pour 2 séances/semaine. Premières séance offerte. À noter que dans le cadre d'un partenariat avec le Réseau Sport Santé BFC, une participation est possible.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Tests salivaires dans les écoles du Doubs : l’inspection académique compte sur la responsabilité des parents

Lors d'une conférence de presse jeudi 25 février 2021, le préfet du Doubs Joël Mathurin et le directeur de l''inspection académique de l'Education nationales (Dasen) du Doubs Patrice Durand ont annoncé le déploiement des tests salivaires dans les écoles pour détecter les cas positifs à la Covid-19 et les variants dès lundi 1er mars. Les enfants doivent avoir l'autorisation écrite de leur parent pour pouvoir se faire tester.

Modélisation, planification et 3D : la plateforme pluridisciplinaire du CHU de Besançon appliquée à tous les domaines médicaux

Début 2020, le Pôle Investigation et Innovation Chirurgicales du CHU de Besançon s’est doté d’un nouvel outil innovant : une plateforme médicale de modélisation, de planification et d’impression 3D. Petite révolution pour les chirurgiens du CHU, l’établissement est l’un des premiers hôpitaux français à avoir mis en place ce type de structuration.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Covid-19 : le variant britannique gagne du terrain dans le Doubs avec 43% des tests positifs

Face à la progression de la diffusion du variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs, l’Agence régionale de santé et la préfecture du département appellent la population à redoubler de vigilance et mettent en œuvre des mesures complémentaires, dans un communiqué commun du 24 février 2021.

Covid-19 : le test salivaire arrive dans les établissements scolaires

Depuis lundi 22 février 2021, les tests salivaires pour dépister la Covid-19 sont distribués dans les écoles. L'objectif du Premier ministre est d'effectuer 200.000 tests par semaine à réaliser par la salive plutôt que le nez. Un test plus pratique et moins désagréable pour les plus jeunes enfants. Comment ça marche ?

Covid-19 : légère baisse des cas, mais une activité hospitalière qui reste très soutenue en BFC

Pour l'Agence Régionale de la Santé, la baisse du taux d'incidence observée dans la région est à mettre au crédit des efforts individuels et collectifs des habitants de Bourgogne-Franche-Comté. Cette mobilisation doit toutefois être maintenue face à la menace que constituent les variants du virus présents en tous points du territoire, nous indique l'ARS dans un communiqué du 19 février 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
ciel dégagé
le 28/02 à 12h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
47 %

Sondage