Doubs : une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé

Publié le 30/06/2022 - 11:18
Mis à jour le 18/08/2022 - 17:07

La caisse primaire d’Assurance maladie, l’Agence Régionale de Santé et la communauté de communes Loue Lison, ont officialisé mercredi l’existence de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Loue Lison, dans le Doubs.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Permettre une meilleure organisation des soins sur les territoires en fonction des besoins de leur population, améliorer les conditions d’exercice des professionnels de santé, mieux structurer les parcours de soins des patients et contribuer à l’améliorer de leur prise en charge", telles sont les missions des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

Dès 2019, dans la continuité des travaux de groupes menés au sein de l’hôpital local d’Ornans dans le cadre du contrat local de santé, les professionnels de santé du territoire Loue Lison ont engagé une réflexion sur la création d’une CPTS. Les objectifs de cette communauté sont multiples : une meilleure connaissance, la mutualisation des compétences, une réflexion commune concernant l’amélioration de la prise en charge du patient, des actions de prévention à destination des habitants du territoire. 

La crise sanitaire des deux dernières années a démontré l’importance d’une meilleure organisation et de l’action collective des professionnels organisés pour déployer la vaccination, contribuer aux dépistages, …

Forte de cette expérience, la CPTS a orienté son projet de santé autour de trois axes :

  • Améliorer l’accès aux soins en facilitant le recours à un médecin traitant

Il s’agit de permettre à tous les patients de 16 ans et plus n’ayant pas de médecin traitant d’accéder aux soins, en particulier les patients en situation de fragilité (affection de longue durée, patients âgés, patients en situation de précarité). L’objectif étant également de renforcer la prise en charge des soins non programmés. 

  • Organiser le parcours pluri professionnel autour du patient

Cette mission vise en particulier le parcours du patient âgé, pour favoriser son maintien à domicile et éviter les ruptures de soins, et des parcours dédiés aux patients diabétiques.

  • Développer la prévention

Deux thématiques sont d’ores et déjà prioritaires : promouvoir les dépistages des cancers et la vaccination.

La CPTS regroupe une cinquantaine de membres : des professionnels de santé libéraux (médecins généralistes, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotricienne, diététicienne, sage-femme, pédicure-podologue, psychologue, psychomotricien), des établissements et services (hôpital de proximité d’Ornans, hôpital de Quingey, dispositif d’appui à la coordination).

La communauté travaille également en collaboration avec les structures médico-sociales du territoire ou intervenant sur le territoire (ESAT, EHPAD, IME, …) et hospitalières (CMP de Novillars, maison de l’adolescent, plateforme de santé mentale, HAD…), qui participent à cette dynamique.  

(Communiqué de l'ARS BFC)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.23
nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %