Eric Alauzet soutient les orthophonistes, le gouvernement réagit

Publié le 13/11/2015 - 15:31
Mis à jour le 28/03/2017 - 11:49

Alors que les orthophonistes ont lancé un préavis de grève pour ce mardi 17 novembre 2015, Eric Alauzet, député EELV du Doubs, a adressé une lettre à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes dans laquelle il a souhaité "attirer son attention sur l’évolution des orthophonistes dans les établissements de soin" ainsi que "deux questions écrites au gouvernement". Suite a ces questions, le gouvernement s'est exprimé sur la situation des orthophonistes.

eric_alauzetcy.petit_17.jpg

Disparition des orthophonistes en milieu hospitalier

Dans sa lettre, Eric Alauzet déplore la disparition des orthophonistes en institutions "il y a quarante ans, on avait autant d’orthophonistes en institutions qu’en libéral, aujourd’hui le rapport est de un à dix". La situation des orthophonistes semble se dégrader avec une augmentation de postes vacants et une "absence de maitres de stages pour les étudiants". 

Ecart de salaire

Eric Alauzet déplore une "absence de reconnaissance de ce métier" en prenant appui sur le montant "dérisoire" des salaires en début de carrière ("SMIC + 60€) alors que "le concours est très sélectif, le niveau de compétence élevé". Pour le député du Doubs, "le salaire est sensiblement inférieur à celui des autres professions hospitalières au niveau de diplôme équivalent (Bac +5) sans que rien ne puisse justifier de tels écarts".

L'Assemblée Nationale réagit

Dans une question écrite adressée à l'Assemblée Nationale le 6 octobre 2015, Eric Alauzet s'est de nouveau inquiété "de la disparition préoccupante des orthophonistes en hôpitaux" ainsi que de leurs "lourdes conséquences" pour les étudiants et les patients. Pour étayer ses propos, Eric Alauzet a souhaité rappeler la fonction des orthophonistes qui "à travers la diversité des actes et des prises en charges réalisées, permettent aux personnes présentant des pathologies lourdes types AVC, cancers, autisme, de réapprendre à parler, communiquer ou s'alimenter et ainsi de retrouver toute leur place dans la société et la confiance en eux".

Face à cette question, l'Assemblée Nationale a répondu que "l'attractivité de la profession en milieu hospitalier est une problématique majeure et le gouvernement est soucieux d'améliorer cette attractivité" avant d'annoncé la mise en place d'une "enquête approfondie auprès des établissements hospitaliers sur la situation des orthophonistes".

Le gouvernement est ensuite revenu sur le soutien accordé à "une disposition dans le projet de modernisation de notre système de santé intégrant une nouvelle définition des missions des orthophonistes, consensuellement arrêtée avec les représentants de la profession". L'aspect statuaire sera traité dans le cadre du "chantier parcours professionnels, carrières et rémunérations" initié par la ministre chargée de la fonction publique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

mobilisation orthophoniste

Les orthophonistes et étudiants « enfin reçus » à Matignon

Les orthophonistes et étudiants franc-comtois se sont joints ce jeudi 2 février 2017 à la journée de mobilisation nationale, notamment sur les réseaux sociaux, pour faire valoir leurs revendications. Grâce à cette action nationale, l’intersyndicale des orthophonistes a obtenu un rendez-vous demain, 3 février, au cabinet du Premier ministre.

Salaires bas, reconnaissance… Les orthophonistes se mobilisent en Franche-Comté

Des orthophonistes et des étudiants en orthophonie en Franche-Comté se mobiliseront jeudi 2 février 2017 dans le cadre d'une journée d'action nationale. Si aucune manifestation physique n'est prévue, les professionnels ont bien l'intention de "faire pression" sur le gouverment via les réseaux sociaux pour faire valoir leurs revendications. La région compte 230 orthophoniste et 125 étudiants.

Reconnaissance, salaires… : les étudiants en orthophonie manifesteront le 20 octobre à Besançon

Une manifestation des étudiants en orthophonie est organisée jeudi 20 octobre 2016 à partir de 16 h 30 à la gare de Besançon suivie d'une marche en direction de la cellule du Parti socialiste, avenue de la Gare d'eau. Pourquoi ? Ils exigent "une juste reconnaissance des compe?tences des orthophonistes dans la fonction publique hospitalie?re".

Les orthophonistes continuent leur mobilisation le 25 juin

Mercredi 10 juin 2015, la réunion régionale des orthophonistes salariés et libéraux, organisée par l’intersyndicale, a réuni plus de 20 personnes, représentant les quatre départements. Les orthophonistes de Franche-Comté sont appelés à participer à la journée d’action du 25 juin dans la santé (sanitaire et médico-social), et à se rendre à l’ARS à 14 heures.

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.99
ciel dégagé
le 29/11 à 6h00
Vent
3.13 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %

Sondage