Eric Alauzet soutient les orthophonistes, le gouvernement réagit

Publié le 13/11/2015 - 15:31
Mis à jour le 28/03/2017 - 11:49

Alors que les orthophonistes ont lancé un préavis de grève pour ce mardi 17 novembre 2015, Eric Alauzet, député EELV du Doubs, a adressé une lettre à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes dans laquelle il a souhaité "attirer son attention sur l’évolution des orthophonistes dans les établissements de soin" ainsi que "deux questions écrites au gouvernement". Suite a ces questions, le gouvernement s'est exprimé sur la situation des orthophonistes.

eric_alauzetcy.petit_17.jpg
Eric Alauzet ©Y. Petit
PUBLICITÉ

Disparition des orthophonistes en milieu hospitalier

Dans sa lettre, Eric Alauzet déplore la disparition des orthophonistes en institutions « il y a quarante ans, on avait autant d’orthophonistes en institutions qu’en libéral, aujourd’hui le rapport est de un à dix« . La situation des orthophonistes semble se dégrader avec une augmentation de postes vacants et une « absence de maitres de stages pour les étudiants« . 

Ecart de salaire

Eric Alauzet déplore une « absence de reconnaissance de ce métier » en prenant appui sur le montant « dérisoire » des salaires en début de carrière (« SMIC + 60€) alors que « le concours est très sélectif, le niveau de compétence élevé« . Pour le député du Doubs, « le salaire est sensiblement inférieur à celui des autres professions hospitalières au niveau de diplôme équivalent (Bac +5) sans que rien ne puisse justifier de tels écarts« .

L’Assemblée Nationale réagit

Dans une question écrite adressée à l’Assemblée Nationale le 6 octobre 2015, Eric Alauzet s’est de nouveau inquiété « de la disparition préoccupante des orthophonistes en hôpitaux » ainsi que de leurs « lourdes conséquences » pour les étudiants et les patients. Pour étayer ses propos, Eric Alauzet a souhaité rappeler la fonction des orthophonistes qui « à travers la diversité des actes et des prises en charges réalisées, permettent aux personnes présentant des pathologies lourdes types AVC, cancers, autisme, de réapprendre à parler, communiquer ou s’alimenter et ainsi de retrouver toute leur place dans la société et la confiance en eux« .

Face à cette question, l’Assemblée Nationale a répondu que « l’attractivité de la profession en milieu hospitalier est une problématique majeure et le gouvernement est soucieux d’améliorer cette attractivité » avant d’annoncé la mise en place d’une « enquête approfondie auprès des établissements hospitaliers sur la situation des orthophonistes« .

Le gouvernement est ensuite revenu sur le soutien accordé à « une disposition dans le projet de modernisation de notre système de santé intégrant une nouvelle définition des missions des orthophonistes, consensuellement arrêtée avec les représentants de la profession« . L’aspect statuaire sera traité dans le cadre du « chantier parcours professionnels, carrières et rémunérations » initié par la ministre chargée de la fonction publique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.75
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1017.89 hPa
Humidité
59 %

Sondage