Les orthophonistes sont-ils amenés à disparaître ?

Publié le 12/11/2015 - 10:15
Mis à jour le 28/03/2017 - 11:50

Voilà deux ans que la profession alerte les pouvoirs publics sur les dangers pour les patients et l'éventuelle disparition de la profession. Les orthophonistes sont appelés à la grève le 17 novembre prochain. Un collectif franc-comtois sera du rendez-vous et ira manifester à Paris.

1DSC_6227.JPG
Les orthophonistes ©Alexane Alfaro

Plus de soins

PUBLICITÉ

« Les orthophonistes disparaissent des hôpitaux, et les patients ne reçoivent plus les soins nécessaires. Il n’y a plus aucune orthophonistes au CHI de Haute-Saône et ceux du CHRU de Besançon disparaissent progressivement… », constate un membre de la profession au niveau local.

Or, la situation serait la même dans toute la France bien que les Ministres de la Santé et de la Fonction publique aient été averties. Les départs en retraite se multiplient, les démissions s’accumulent, les postes ne sont plus pourvus, les soins ne sont plus possibles et les enseignements cliniques ne sont plus accessibles, se plaignent les orthophonistes.

Ces professionnels des troubles du langage et de la communication avertissent dans un communiqué qu’ils « ne désarmeront pas tant que le Gouvernement n’aura pas pris ses responsabilités pour assurer à tous les patients, présents et futurs, des soins de qualité ! » et qu’une négociation n’aura pas été ouverte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.97
couvert
le 22/07 à 21h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1022.85 hPa
Humidité
78 %

Sondage