Feu vert en Suisse pour le test prénatal de la trisomie

Publié le 29/07/2012 - 17:07
Mis à jour le 29/07/2012 - 17:07

La Suisse a donné le feu vert au test de dépistage prénatal de la trisomie, a rapporté dimanche la presse helvétique.  La décision de l'agence pour les produits thérapeutiques (Swissmedic) signifie que le test controversé sera accessible dans le pays à partir de la mi-août, selon le Neue Zürcher Zeitung am Sonntag.

capture_decran_2012-07-29_a_17.04.26.png
© photl

controverse

PUBLICITÉ

Le test, conçu par LifeCodexx, comprend l’analyse d’échantillons de sang de la femme enceinte afin de déterminer la présence ou non dans le foetus du Syndrome de Down, connu également sous le nom de trisomie 21.

L’entreprise, dont le siège est en Allemagne, décrit la procédure, commercialisée comme Prenatest, comme « une alternative sans risques à des méthodes communes invasives telle l’amniocentèse« . Ce développement fait suite à une tentative des organisations membres de la fédération internationale du Syndrome de Down de convaincre la Cour européenne des droits de l’homme de ne pas reconnaître le droit à avoir recours à de tels tests.

La Fédération, qui regroupe trente associations dans seize pays, a déclaré en juin que la Cour de Strasbourg devait « reconnaître la condition humaine et protéger le droit à la vie des personnes trisomiques et handicapées ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.41
ciel dégagé
le 15/09 à 21h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1022.11 hPa
Humidité
80 %

Sondage