Covid-19 : vérifiez sous quelles conditions vous pouvez entrer en Suisse...

Publié le 11/12/2021 - 16:01
Mis à jour le 27/12/2021 - 17:05

Depuis le 4 décembre 2021, la Suisse a décidé de durcir les conditions d’entrée, même en transit, sur son territoire. Les habitants des zones frontalières sont exemptés de ces nouvelles modalités. Pour en être sûr, l’office fédéral de la santé publique (OFPS) a mis en ligne un TravelCheck

À quelques exceptions, toutes les personnes arrivant en Suisse, même vaccinées et guéries, doivent remplir un formulaire d’entrée et présenter un résultat de test négatif de moins de 72h avant leur entrée. Elles doivent également effectuer un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée. Cette mesure entre en vigueur à partir du lundi 6 décembre 2021.

Toutefois, sont exemptés de ces mesures les travailleurs frontaliers et les personnes qui entrent en Suisse en provenance des régions frontalières : Grand Est, Bourgogne Franche Comté, Auvergne Rhône-Alpes.

Les autorités suisses ont mis en ligne un Travelcheck interactif qui permet en deux minutes après quelques questions  de savoir quelles personnes ont le droit d’entrer en Suisse et, le cas échéant, à quelles conditions. Cet outil a un but exclusivement informatif et ne peut servir d'attestation du droit d'entrée en Suisse.

La Suisse a donc  supprimé l'obligation de quarantaine à l'entrée dans le pays pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 depuis samedi, mais elle durcit les exigences de tests, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Alain Berset.

"Pas de raison de paniquer dans cette situation, pas besoin d'avoir peur dans cette situation, mais beaucoup de respect", a dit M. Berset, alors que le pays fait face à une très forte résurgence de la pandémie liée au variant Delta.

Obligation de pass sanitaire et port du masque élargi

Il a aussi annoncé une série de mesures concernant plus directement la population suisse pour tenter de juguler l'explosion d'infections. Le port du masque va être élargi, tout comme l'obligation du pass sanitaire et le gouvernement recommande une nouvelle fois le télétravail sans toutefois le rendre obligatoire face à l'opposition de certains cantons.

Les annonces faites vendredi devraient permettre de sauver l'essentiel de la saison d'hiver, cruciale pour l'industrie touristique suisse, que ce soit l'hôtellerie, la restauration ou le secteur du ski.

Obligation vaccinale pour certains voyageurs

Les personnes non vaccinées, qui souhaitent entrer en Suisse depuis un pays ou une région de l'espace Schengen, qualifiée à risque par les autorités helvétiques, pour un voyage touristique ou privé "ne pourront plus le faire", a déclaré M. Berset, lors d'un point de presse.

Les zones frontalières -quelque 340.000 personnes venant des pays limitrophes (Allemagne, France, Italie, Liechtenstein) travaillent chaque jour en Suisse- sont exemptées de ces nouvelles obligations de tests.

Le Conseil fédéral souhaite "prévenir autant que possible l'importation du variant" Omicron, qui a commencé à faire son apparition dans le pays mais encore très sporadiquement.

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Société

L’acteur franc-comtois Damien Jouillerot publie un livre-témoignage sur son enfance harcelée à l’école

Après avoir publié deux ouvrages en tant que dessinateur sous le pseudonyme Gibus, l’acteur franc-comtois poursuivant sa carrière à Paris depuis plusieurs années, publiera un nouveau livre le 21 août 2024, cette fois bien plus personnel et réel, retraçant son passé d’enfant-star à l’écran, victime de harcèlement à l’école, intitulé Harcelé aux éditions Broché, préfacé par Gérard Jugnot.

Nouvelle plainte de L214 contre un abattoir Bigard en Côte d’Or

L'association animaliste L214 a annoncé mercredi 24 juillet 2024 avoir de nouveau porté plainte contre un abattoir du groupe Bigard en Bourgogne, dénonçant une situation "toujours alarmante" malgré une première alerte lancée en avril, qui avait mené à un contrôle des services de l'Etat.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Une sophrologue saint-vitoise replace la sexualité au coeur du développement personnel

Sophrologue et sexothérapeute depuis 2018 et installée à Saint-Vit, Marie Blanchon développe un projet ”Femme confiante, amour de soi et sexualité”. Elle s’adresse, comme son nom l’indique, aux femmes et plus particulièrement celles qui veulent se libérer des blessures du passé et des liens transgénérationnels, souvent à l’origine de nombreuses peurs et insécurités.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.26
ciel dégagé
le 25/07 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
59 %