Avez-vous penser à télécharger l'application qui sert à sauver des vies ?

Publié le 25/03/2022 - 16:48
Mis à jour le 14/04/2022 - 09:53

Depuis quelque temps, l’application SAUV Life est déployée en Franche-Comté. Elle permet à n’importe quel(le) citoyen(ne) ayant l’application de porter secours à une personne en arrêt cardiaque située à quelques mètres en attendant l’arrivée des secours. Comment ça fonctionne ? Réponses.

En France, près de 615.000 volontaires sont inscrits sur SAUV Life depuis le lancement de l’application en mars 2018. En Franche-Comté il ya déjà 6.800 "SAUV Lifeurs" ou "citoyen sauveteur" répertorié, mais avec de fortes disparités en fonction des territoires. C’est principalement dans les zones rurales que le besoin de recruter des citoyens sauveteurs est plus accru, comme nous l’explique Dr Lionel Lamhaut, président de l’association SAUV Life à l’initiative du dispositif. Sur les quatre départements francs-comtois, 400 alertes ont été lancées depuis un an.

Dr Jean-Marc Labourey, responsable du SAMU-SMUR Centre 15 du CHU de Besançon, Chantal Carroger, directrice générale du CHU de Besançon, Dr Lionel Lamhaut, président de SAUV Life et Dr Antoine Sigaux, responsable adjoint du SAMU-SMUR Centre 15 du CHU de Besançon. © Alexane Alfaro

Arrêt cardiaque : la survie diminue de 10% chaque minute sans massage cardiaque

En France, l’arrêt cardiaque provoque la mort de 50.000 personnes par an. En cas d’arrêt cardiaque, le geste de premier secours est le massage cardiaque. Il est primordial en attendant l’utilisation d’un défibrillateur. 

Le massage a pour but de réalimenter en oxygène les organes de la victime tels que le cerveau, les poumons et le coeur. Il permet de relancer la circulation sanguine et l’oxygénation des cellules.

La survie diminue de 10% par minute en l’absence de massage cardiaque ou défibrillation cardiaque : l’intervention d’un citoyen sauveteur avec SAUV Life permet d’augmenter les chances de survie en réduisant le délai de mise en place des premiers secours.

SAUV Life, comment ça marche ?

Selon Dr Lamhaut, "c’est extrêmement simple". Il suffit de télécharger gratuitement l’application SAUV Life sur Apple ou Androïde, de s’inscrire, remplir le formulaire, accepter la géolocalisation (sinon ça ne sert à rien !) et de conserver l’application dans son smartphone.

Dans le cas où le SAMU Centre 15 Franche-Comté reçoit un appel pour un arrêt cardiaque et que la victime se situe près de vous (à 10 minutes à pied maxi), vous recevez une notification par SMS, comme toutes les personnes ayant l’application se trouvant dans le secteur. Si vous répondez au message, vous êtes guidé par l’application vers la victime.

Sur place, vous effectuez les gestes d’urgence en attendant les secours tout en étant accompagné par un opérateur du SAMU Centre 15 Franche-Comté afin de faire les bons gestes.

Dès que les secours arrivent, ils prennent le relai. 

© Alexane Alfaro

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.62
partiellement nuageux
le 01/07 à 12h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
29 %

Sondage