François Rebsamen candidat à la mairie de Dijon

Publié le 30/07/2015 - 16:15
Mis à jour le 30/07/2015 - 16:15

Le ministre du Travail François Rebsamen sera candidat le 10 août pour succéder à Alain Millot, décédé lundi 27 juillet, à la mairie de Dijon et à la communauté urbaine, mais il ne démissionnera pas du gouvernement s'il est élu, a-t-il annoncé jeudi 30 juillet 2015, immédiatement contredit par l'Élysée.

1-dsc_3320.jpg
François Rebsamen ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Le 10 août, François Rebsamen sera candidat au mandat de maire et à la présidence de la communauté urbaine » de Dijon, a indiqué à l’AFP le cabinet du ministre. Mais le ministre ne compte pas démissionner s’il est élu : « Tant que le président ne m’aura pas demandé de cesser mes fonctions, je les assumerai », a-t-il dit à l’AFP, ajoutant qu’il « remettra sa démission entre les mains du président et du Premier ministre, quand ses engagements ministériels seront terminés ».

L’Élysée a toutefois annoncé dans la foulée que le ministre « serait remplacé » s’il était « élu maire de Dijon ».

Le ministre du Travail a, lui, évoqué la « jurisprudence (Frédéric) Cuvillier », ex-secrétaire d’État aux Transports, qui avait cumulé son poste ministériel avec le mandat de maire de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) pendant cinq mois du 30 mars au 25 août 2014.

Proche du président François Hollande, François Rebsamen avait été élu maire de Dijon en 2001, avant de laisser sa place à Alain Millot lors de son entrée au gouvernement en avril 2014.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.66
ciel dégagé
le 26/06 à 21h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1021.92 hPa
Humidité
87 %

Sondage