Incendie à la fourrière de Besançon : un fonds d'aide aux victimes soumis au vote au conseil municipal ce soir

Publié le 23/01/2020 - 11:28
Mis à jour le 23/01/2020 - 11:28

Si une voiture à la fourrière était la cible des malfaiteurs le 31 décembre dernier, le parking Cassin et les véhicules stationnés ont également été fortement impactés par l'incendie. Ce jeudi 23 janvier, une soixantaine de véhicules sont encore stationnés. Un fonds d'aide entre 200 et 300€ sera soumis au vote du conseil municipal ce soir.

© Ville de Besançon ©
© Ville de Besançon ©

Les véhicules encore stationnés au parking Cassin doivent libérer l'espace afin qu'il soit nettoyé et rouvert au public. "Ce parking compte 300 places, il manque beaucoup aux usagers", nous précise Daniel Mourot, directeur du département mobilités à la Ville de Besançon. Aujourd'hui, il reste une soixantaine de voitures stationnées sur les 134 impactées.

Retirer sa voiture endommagée a un coût

Si certains propriétaires sont assurés avec une assistance dépannage, ce qui ne leur coûte rien le jour de la prise en charge, d'autres dont assurés simplement, voire pas assurés et pour eux, la facture est salée. Le coût pour faire enlever le véhicule et le contrôle au garage auto est estimé à environ 300€.

Pour aider les personnes en difficulté financière, le conseil municipal sera soumis au vote d'un fonds d'aide entre 200 et 300€.

Daniel Mourot rappelle que les véhicules qui ont subi des dommages non visibles liés aux fumées et suies déposées peuvent être dégradés là où ça ne se voit pas. Ces véhicules doivent être expertisés, nettoyés et vérifiés par des professionnels avant toute remise en circulation.

Rappel : les démarches et étapes pour retirer sa voiture

La Ville de Besançon rappelle la démarche avant toute sortie du véhicule :

  • Dépôt de plainte auprès des services de police nationale (Avenue de la gare d’eau ou avenue du parc 03 81 21 11 22) ;
  • Déclaration du sinistre à l’assurance : si le véhicule n’est pas assuré ou non couvert par une garantie assistance et/ou incendie, prendre contact avec l’association France Victimes au 03 81 83 03 19 ;
  • Prise de contact avec Grand Besançon Métropole / Direction Voirie du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 au 03 81 61 51 26 pour connaître les modalités de sortie du véhicule ;
  • Enlèvement du véhicule par un professionnel du dépannage sur rendez-vous, par l’intermédiaire de la Direction Voirie. Le véhicule devra être bâché lors de son transport (bâche non fournie).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

incendie fourrière à Planoise

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.

Incidents à Besançon : les habitants de Planoise veulent se réapproprier « leur quartier »

La salle du centre Nelson Mandela était pleine à craquer mercredi 15 janvier 2020 en fin de journée pour la réunion publique de la Ville de Besançon et de la préfecture du Doubs suite à l'incendie de la fourrière municipale et aux tirs en série dans le quartier Planoise. En début d'après-midi, près de 200 habitants du quartier s'étaient rassemblés pour se "réapproprier (leur) quartier". Les habitants ont réaffirmé qu'il souhaitaient un véritable retour à la tranquillité et qu'ils attendaient des solutions concrètes émanant des pouvoirs publics.

Planoise : 200 personnes rassemblées cet après-midi, près de 400 à la réunion publique

Après l'incendie de la fourrière municipale le 31 décembre 2019 et les tirs en série dans le quartier Planoise, 200 habitants se sont rassemblés dans le calme à partir de 14 heures mercredi 15 janvier 2020 place Cassin à Besançon pour soutenir les commerçants du secteur et dénoncer les violences. Un rassemblement avant la réunion publique réunissant près de 400 habitants au centre Mandela ce soir depuis 17 heures.

Faits Divers

Homme criblé de balles à travers une porte à Besançon : le tireur présumé incarcéré

Un homme suspecté d'avoir criblé de balles une porte d'appartement du quartier Planoise à Besançon, blessant grièvement un père de famille, et un complice présumé ont été mis en examen et incarcérés mercredi, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes âgés de 19 et 21 ans ont été contrôlés samedi dans les Hauts-de-Seine, alors qu'ils circulaient en voiture pendant le couvre-feu.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.23
chutes de neige
le 25/01 à 3h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
95 %

Sondage