Jean-Philippe Allenbach bénéficie toujours de la CMU

Publié le 20/11/2009 - 09:15
Mis à jour le 20/11/2009 - 09:15

Le président du Mouvement Franche-Comté poursuivi pour déclaration mensongère dans le but de profiter de remboursements indus vient de recevoir sa nouvelle carte Vitale confirmant son rattachement à la couverture maladie universelle (CMU) de résidence.

 ©
©
Le commentaire de Jean-Philippe Allenbach convoqué au tribunal au mois de mars quelques jours avant les régionales:

"Sauf à considérer que c’est la pagaille complète à la Sécu en ce qui concerne l’octroi de la CMU, ce qu’on ne saurait évidemment imaginer, le fait qu’elle vienne de me confirmer mon droit à la CMU pour 2010, avec envoi de la carte Vitale, marque évidemment le début d'une brutale  marche arrière de sa part par rapport à la procédure policière et judiciaire qu’elle a engagé il y a trois semaines à mon encontre et avec tambours et trompettes au prétexte que je n’aurais soi disant pas eu droit à la CMU.

En un mot, cette prétendue « affaire » de CMU est tout simplement en train de « faire Pschitt ».  Reste qu'en ce qui me concerne, j'aimerais quand même bien être assuré de ce que je ne serai pas à nouveau poursuivi  par  la CPAM de Besançon si  j'utilise demain  la nouvelle carte vitale qu'elle vient de m'envoyer après examen de mon dossier".

En fait, le litige qui oppose la justice à Jean-Philippe Allenbach ne repose pas sur l'appartenance à la CMU, mais sur le montant de ses cotisations. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Attaque à la machette à Besançon : un père de famille interpellé

Alexia Marquis, substitut du procureur à Besançon et David Tognelli, chef de la filière judiciaire (DIPJ), sont revenus jeudi 27 juin 2024 sur les faits commis vendredi dernier. Une commerçante avait été gravement blessée non pas la machette, mais au couteau vers 05h10 du matin Avenue Denfert-Rochereau à Besançon. Quelques minutes plus tôt, c’est un homme qui a échappé de peu à une agression similaire rue de Belfort…

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.51
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
65 %