Jonathann Daval bientôt rejugé à Besançon

Publié le 08/08/2023 - 11:44
Mis à jour le 08/08/2023 - 12:14

Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour avoir étranglé sa conjointe Alexia en octobre 2017, s'apprête cette fois à être jugé pour dénonciation calomnieuse par le tribunal correctionnel de Besançon. Pour rappel, il avait, au tout début de l'instruction, accusé son beau-frère du meurtre de sa femme.

 ©
©

Il avait accusé son beau-frère Grégory Gay, de son propre crime. Le mari meurtrier d'Alexia Fouillot, va être de nouveau jugé pour dénonciation calomnieuse contre la famille de la victime qui lui reproche d'avoir menti en soutenant la thèse d'un complot familial contre lui, au cours duquel Alexia aurait été étranglée par son beau-frère a annoncé Le Parisien.

Une audience fixée à janvier 2024

Une première audience de consignation est prévue début janvier 2024 devant le tribunal correctionnel de Besançon, a indiqué à l’AFP l’avocat de l’ex belle-famille de l’accusé.

S’il est reconnu coupable de ce nouveau chef, le meurtrier d’Alexia Daval encourt cinq ans de prison. La belle-famille, qui se constitue partie civile, lui réclame en outre 60.000 euros de dommages et intérêts.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.74
légère pluie
le 17/06 à 21h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %