JOP 2024 : qui seront les porteurs de la flamme olympique à Besançon ?

Publié le 15/01/2024 - 17:11
Mis à jour le 17/01/2024 - 15:44

Après le Département du Doubs, la Ville de Besançon a présenté ses quatre porteurs de la flamme olympique lundi 15 janvier 2024 à l’hôtel de ville. 

Les porteurs et porteuses de la flamme à Besançon sont :

  • Sandrine Mariot, joueuse puis entraîneuse de l’ESBF. Enseignante au collège Victor Hugo à Besançon. Elle a participé aux JO de 2000 et de 2004 avec l’équipe de France : "Je suis honorée de porter cette flamme. (...) Un parcours d’athlète à entraîneuse à maintenant porteuse de flamme qui me permet de grandir et de continuer à m’enrichir."
  • Vincent Schmitt, président de l'association sportive Entre-Temps Escalade : "Je remercie la Ville de Besançon de m’avoir désigné porteur de flamme. (...) Le sport c’est vraiment l’ouverture à l’autre au-delà des différences."
  • Awa Séné, athlète spécialiste des courses de haies pour le club Doubs Sud Athlétisme (elle n'a pas pu être présente ce lundi pour se préparer aux JO)
  • Michel Chapuis, médaillé d’argent aux JO de Tokyo en 1964 en canoë biplace. Depuis, il est cadre technique pour le SNB. Il a aujourd'hui 83 ans : "Je suis très heureux et honoré, j’ai du mal à dire l’émotion que j’ai. C’est des moments extraordinaires que vous nous offrez."

Les porteurs remplaçants :

  • David Matam Matam, haltérophile franco-camerounais à Besançon. Il a participé aux JO d'Athènes en 2004, de Tokyo en 2008 et de Londres en 2012(remplaçant). Il est passé cadre de l'équipe de France à Rio en 2016. Et depuis 2018, il est le Conseiller technique sportif Grand Est en charge de la formation des futurs champions de l'haltérophilie française.
  • Maïté Davidova (née Piva), lutteuse au Club pugilistique de Besançon. Elle a été vice-championne de France 2005/2007/2011, 3ème aux championnats de France 2003/2004/2006/2017 et 5ème aux Jeux Méditerranéens 2013.

Michel Chapuis, Vincent Schmitt, Sandrine Mariot, David Matam Matam. © Elodie R.

Rappel

La flamme olympique traversera le Doubs mardi 25 juin 2024 soit un mois avant le coup d’envoi des JO de Paris le 26 juillet 2024. Au départ des tremplins de Chaux-neuve, la flamme rejoindra ensuite les villes de Pontarlier, vers le gouffre de Poudrey à Étalans avant de reprendre la route en direction de Maîche puis Montbéliard avant une étape à Baume-les-Dames. Elle terminera son parcours dans le département du Doubs par une arrivée à Besançon, au parc de la gare d’eau. La flamme partira ensuite en direction de l’Alsace.

Propos recueillis par Élodie Retrouvey.

1 Commentaire

Félicitations aux porteurs de cette flamme. Je ne peux cependant pas m'empêcher de dire que je trouve inadmissible de payer si cher pour avoir cette flamme à Besançon alors que tant de personnes dans le besoin auraient pu bénéficier de cette argent. Je n'éprouve vraiment aucune fierté à l'avoir dans nos murs dans ces conditions.
Publié le 21 janvier à 12h06 par Joëlle CLERC • Membre

Un commentaire

  • joelle.colnet-clerc@orange.fr dit :

    Félicitations aux porteurs de cette flamme.
    Je ne peux cependant pas m’empêcher de dire que je trouve inadmissible de payer si cher pour avoir cette flamme à Besançon alors que tant de personnes dans le besoin auraient pu bénéficier de cette argent. Je n’éprouve vraiment aucune fierté à l’avoir dans nos murs dans ces conditions.

Laisser un commentaire

JO 2024

Un village olympique à Besançon pendant les JO de Paris

Lors de la conférence de presse présentant les porteurs de la flamme olympique choisis par la Ville de Besançon, Abdel Ghezali et Gilles Ory ont également annoncé plusieurs animations autour des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 dont l'implantation d'un village olympique dans la capitale comtoise. 

Quel sera le parcours de la flamme olympique à Besançon ?

La maire de Besançon Anne Vignot a dévoilé les noms des relayeurs de la flamme olympique choisi par la Ville lors d’une conférence de presse lundi 15 janvier 2024. L’occasion également d’en apprendre un peu plus sur le parcours emprunté par la flamme dans la cité comtoise le 25 juin 2024. 

JO 2024 : la Banque populaire BFC lève le voile sur deux de ses porteurs de flamme olympique

En tant que parrain officiel des relais de la flamme de Paris 2024, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté révèle lundi 15 janvier 2024 les deux premiers noms des porteurs individuels de la flamme olympique et paralympique sélectionnés.

Jeux olympiques et paralympiques 2024 : qui seront les porteurs de la flamme dans le Doubs ?

Le 25 juin 2024, la flamme olympique se livrera à un véritable tour du Doubs, avec sept étapes pour arriver au parc de la Gare d’Eau à Besançon, avant de poursuivre son chemin jusqu’à Paris où elle est attendue le 26 juillet 2024. Qui portera la flamme ?

Amputée, une Franc-Comtoise découvre le volley assis et vise les Jeux paralympiques de Paris

Originaire de Saules et amputée en mai dernier suite à un accident de la route, Séverine Baillot vit désormais une seconde vie en "Bleue" grâce au sport. À 47 ans, elle s’apprête à partir en Italie du 9 au 15 octobre 2023 disputer les Championnats d’Europe de volley assis avec l’équipe de France. La Franc-Comtoise pourrait même être amenée à participer aux prochains Jeux paralympiques de Paris. Rencontre avec cette sportive à la motivation sans failles. 

Insuline interdite pour un athlète en compétition : Laurent Croizier monte au créneau

Dans un courrier du 25 juillet 2023, le député du Doubs Laurent Croizier interpelle la ministre des sports et le ministre de la Santé sur l’interdiction émise à l’encontre du tennisman allemand Alexander Zverev, souffrant de diabète, de s’injecter de l’insuline sur le court de tennis pendant Roland Garros 2023.

JO 2024 : la flamme olympique passera par seulement 3 départements de Bourgogne Franche-Comté

Pendant onze semaines à partir du 8 mai 2024 à Marseille la flamme olympique sillonnera la France pour rejoindre Paris. Si le parcours officiel sera dévoilé vendredi 23 juin, on sait cependant qu’elle passera par 65 départements, les 37 autres ayant refusé. En Franche-Comté, seul un département verra passer la flamme…

Société

IVG dans la Constitution : qu’ont voté les élu(e)s en Franche-Comté ?

Sénatrices, sénateurs et député(e)s de France se sont réunis lundi 4 mars 2024 en Congrès au château de Versailles pour débattre et soumettre au vote l'inscription de l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) dans la Constitution. Voici ce qu'ont voté les élu(e)s du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort.

Historique : la France, premier pays au monde à inscrire l’IVG dans sa Constitution

Suite au vote des sénateurs, sénatrices et député(e)s réunis en Congrès à Versailles ce lundi 4 mars dont une grande majorité a voté pour l’inscription de l’IVG dans la Constitution, une cérémonie de scellement se tiendra vendredi 8 mars à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.67
légère pluie
le 05/03 à 15h00
Vent
3.97 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
75 %