Journée mondiale : une collecte de sang exceptionnelle à Besançon

Publié le 07/06/2012 - 12:54
Mis à jour le 07/06/2012 - 13:50

L’EFS Bourgogne Franche-Comté organise une collecte de sang événementielle, à l’occasion de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang les jeudi 14 et vendredi 15 juin à Besançon.

don_du_sang_011.jpg
Le député PS de l'Isère Olivier Véran a remis son rapport sur la filière du sang à la Ministre de la santé © archives carvy

urgence

PUBLICITÉ

Véritable coup de projecteur sur les enjeux liés au don de sang, la Journée Mondiale des Donneurs de Sang est un événement destiné au grand public. L’objectif de cette journée conviviale et pédagogique, est de mettre à l’honneur et de remercier ceux qui donnent leur sang volontairement et bénévolement tout au long de l’année. C’est aussi l’occasion de sensibiliser les non-donneurs, de les inciter à donner pour la première fois et, bien sûr, à renouveler leur geste solidaire.

Si 84% des français sont favorables au don du sang, seulement 4% de la population donne son sang. Une augmentation de 3% de la délivrance des produits sanguins était envisagée pour 2012 en national.

En Bourgogne Franche-Comté, les besoins des malades sont supérieurs aux prévisions nationales. Depuis le début de l’année, l’augmentation est ici en réalité de plus de 5,8%. Il est donc important de convaincre le plus grand nombre de personnes de passer à l’acte et de devenir des donneurs réguliers.

Une collecte de sang est donc organisée sous chapiteau parc de la Gare d’Eau, derrière les remparts, le jeudi de 11h à 20h et le vendredi de 11h à 16h, avec la participation active des associations de donneurs de sang bénévoles.

« À l’approche des mois d’été traditionnellement difficiles, cette journée est importante pour constituer un stock de produits sanguins en prévision des vacances où les donneurs de sang réguliers sont moins disponibles. Plus de 700 dons sont nécessaires chaque jour en Bourgogne Franche-Comté pour répondre aux besoins des malades.

Malgré les progrès de la science, il n’existe pas aujourd’hui de produits capables de se substituer au sang humain. Le don de sang reste donc irremplaçable pour des milliers de malades, mais également les grands brûlés, les accidentés de la route ou encore les personnes subissant des hémorragies importantes (accouchements, chirurgie…).

Le don de sang est un geste généreux et solidaire. C’est un acte essentiel qui sauve des vies. Inciter ses proches à passer à l’acte est le premier geste d’une chaîne de solidarité humaine qu’est le don de sang », précise un communiqué de l’EFS Bourgogne Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.64
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage