Jura : le fabricant de lunettes L'Amy repris par son actionnaire

Publié le 09/11/2020 - 16:52
Mis à jour le 09/11/2020 - 16:52

Le tribunal de commerce de Lons-le-Saunier (Jura) a donné son accord à une reprise par son actionnaire du fabricant jurassien de lunettes L'Amy, a-t-on appris lundi auprès de l'entreprise, placée en redressement judiciaire au début du mois de juin 2020.

 © L'Amy
© L'Amy

Créée en 1810, l’entreprise est l’un des derniers fabricants du Haut-Jura, ancienne place forte de la lunette française dont elle-même a été leader national dans les années 1970.

"Les sociétés L'Amy et Henry Jullien Manufacture annoncent leurs rachats par une société créée pour l'occasion et tenue à parts égales par les groupes ILG et Madaluxe", a indiqué dans un communiqué L'Amy, confirmant une information du Progrès.

ILG est un groupe suisse actionnaire de L'Amy depuis plusieurs années et Madaluxe est un distributeur américain d'accessoires de mode et de lunettes optiques et solaires haut de gamme.

"Les 16 collaborateurs d'Henry Jullien (société rachetée en 2017 par L'Amy, ndlr) et les 43 collaborateurs actuels de la société L'Amy sont repris dans le nouvel ensemble"

Une ordonnance gouvernementale du 20 mai rend possible jusqu'à fin 2020, dans le contexte de crise sanitaire et économique, la reprise par ses propres actionnaires d'une entreprise ayant déposé le bilan si l'offre maintient l'emploi.

Située dans la commune nouvelle de Hauts-de-Bienne, qui comprend Morez (Jura), L'Amy employait au moment du placement en redressement judiciaire plus d'une centaine de salariés à la fabrication et distribution de lunettes avant de lancer un plan social qui a été achevé en octobre.

Restant basée dans le Jura, la nouvelle entité rebaptisée "L'Amy Luxe" a souligné "sa volonté de se positionner clairement sur le marché haut de gamme et du luxe" à travers, dans un premier temps, ses marques Mc Laren, Henry Jullien, Maison Laurençot et Lamy Technologies.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

General Electric : Bruno Le Maire sollicité pour recevoir une délégation composée de syndicats et d’élus

Plusieurs élus du Territoire de Belfort, de la Région et des l'intersyndicale sollicite une table ronde avec le ministre de l'Économie, apprend-on ce 22 avril 2021. Pour rappel, Ma-G Dufay, la présidente de la Bourgogne Franche-Comté indiquait ce mercredi vouloir un moratoire au plan social relatif la situation de GE Steam Power tout en invitant Emmanuel Macron à Belfort.

Artisanat et commerce de proximité : U2P et Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté officialisent leur partenariat

A l’occasion d’une journée "Artisan d’un jour" ce mercredi 21 avril, Michel Swieton, directeur régional de Pôle emploi Bourgogne Franche-Comté, et Christophe Desmedt, président de l'Union des Entreprises de Proximité (U2P) Bourgogne-Franche-Comté ont signé une convention régionale formalisant pour la première fois, leurs modalités de collaboration pour les trois prochaines années.

Fonds d’accélération des investissements industriels : 12 entreprises lauréates en Bourgogne Franche-Comté

Douze entreprises et établissements de Bourgogne Franche-Comté sont les lauréats du fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires dans le cadre de "France Relance" et du dispositif "Territoires d'industrie", a-t-on appris mardi 20 avril 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.67
ciel dégagé
le 23/04 à 15h00
Vent
5.04 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
29 %

Sondage