Alerte Témoin

Jura : un ancien chef scout condamné à 3 ans de prison pour agressions sexuelles

Publié le 13/01/2017 - 17:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:34

Un ancien chef scout de 26 ans a été condamné mardi 10 janvier à 3 ans de prison pour des agressions sexuelles répétées sur trois garçons, a-t-on appris ce vendredi 13 janvier 2017 auprès du greffe du tribunal de Lons-le-Saunier.

tribunal_de_lons_le_saunier_copie_clg-001.jpg
Tribunal de lons-le-Saunier (39) ©LG

Il a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement, à une cinquantaine de reprises, trois garçons âgés de 8 à 16 ans lors de rassemblements des Scouts et guides de France dans le Jura, sur une période allant de 2011 à 2014.

L'ancien chef scout a reconnu les faits, expliquant qu'il reproduisait des agressions dont il aurait été victime enfant.

Les garçons avaient "confiance en lui, ils le considéraient comme leur grand frère", a souligné Me Marjorie Weiermann, avocate de la famille de deux des victimes.

Les parents des enfants avaient dénoncé ces agressions et déposé plainte après avoir constaté l'attitude "très tactile" de ce "prédateur", puis recueilli les confidences de leurs garçons, a-t-elle ajouté.

"Personne ne pouvait s'imaginer ce que je faisais. J'étais vraiment bien vu, j'avais la confiance de tous", a-t-il confirmé mardi lors de l'audience, selon le quotidien Le Progrès, qui indique que "son expertise psychiatrique a conclu à un réel risque de récidive".

Le tribunal correctionnel, qui a globalement suivi les réquisitions du parquet, a assorti la peine d'emprisonnement d'un suivi socio-judiciaire d'une période de 6 ans comprenant notamment l'interdiction d'exercer une activité en relation avec des mineurs.

L'association des Scouts et guides de France s'était aussi portée partie civile.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Affaire Narumi : le parquet chilien demande de durcir le contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda

Le parquet chilien demande désormais un durcissement des mesures du contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en décembre  2016 sur le campus de la Bouloie à Besançon, et dont l'extradition vers la France a été définitivement autorisée.  La France a deux mois pour aller chercher le suspect. Le procureur de Besançon a précisé être "dans l'attente de la reprise de vols directs entre Santiago du Chili et Paris."

Trois ans d’inéligibilité requis à l’encontre de Ian Boucard, le député LR du Territoire-de-Belfort

Trois ans d'inéligibilité ont été requis mercredi à l'encontre du député LR du Territoire-de-Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon pour "manoeuvre frauduleuse" après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. Le tribunal correctionnel de Besançon rendra sa décision le 12 juin.

Un médecin du Jura meurt du Covid-19 : son épouse porte plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France.  Son épouse, Claire Loupiac a décidé de porter plainte contre l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, contre le ministre de la santé Olivier Véran, sa prédecesseure Agnes Buzin et contre la direction de l'hôpital jurassien.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.08
partiellement nuageux
le 25/05 à 12h00
Vent
5.34 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
35 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune