L1: pas de zone mixte, entrée à l'écart... le Paris SG s'adapte face au coronavirus

Publié le 01/03/2020 - 09:23
Mis à jour le 06/03/2020 - 18:17

Mise à jour ce 1er mars • Zone mixte annulée, pas de poignées de mains entre joueurs, entrée au stade à l’écart des supporters… Le Paris SG s’est adapté face au risque de propagation du nouveau coronavirus, ce samedi 29 février 2020 lors sa rencontre de Ligue 1 contre Dijon (4-0).

football Illustration  © Image libre de droits
football Illustration © Image libre de droits

Bien que le match ait été maintenu, dans un stade plutôt plein, les craintes liées à l'épidémie de Covid-19 ont bouleversé ses à-côtés.

Les joueurs du PSG sont ainsi arrivés au Parc des Princes vers 16H00 par une porte à l'écart, et non le traditionnel "tapis rouge" où ils ont l'habitude de passer devant des dizaines de fans. Une mesure de précaution face au coronavirus, a appris l'AFP auprès du club.

Les acteurs des deux équipes ne se sont pas serrés la main lors du protocole d'avant-match, conformément aux recommandations du ministère de la Santé. Ils ne sont pas non plus entrés sur la pelouse accompagnés des "escort kids".

Ces deux mesures, décidées par la Ligue (LFP) et la Fédération (FFF), sont appliquées à tous les matches de Ligue 1 du week-end. "On n'aime pas trop ça. En tant que Brésilien, j'aime bien le contact, l'énergie des gens. On n'aime pas trop rester dans notre coin. Il faut être vigilant pour rester en bonne santé", a déclaré Marquinhos.

Enfin, la zone mixte a été annulée, a également annoncé le club. Celle-ci réunit une vingtaine de journalistes et quelques joueurs des deux formations dans les entrailles du Parc des Princes. Dans le public, quelques spectateurs portaient un masque de protection, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le gouvernement a annoncé samedi après-midi l'annulation de tous les "rassemblements de plus de 5.000 personnes" en milieu fermé ainsi que certains événements en extérieur, comme le semi-marathon de Paris prévu dimanche, face à l'intensification de l'épidémie causée par le nouveau coronavirus.

Le développement de l'épidémie pourrait menacer la tenue de la rencontre de Ligue des champions contre Dortmund, le 11 mars, et notamment tenter les autorités de la jouer à huis clos, comme cela a été le cas de plusieurs matches en Italie.

"Si c'est à huis clos, c'est mieux d'annuler. Ils (Dortmund) ont eu leurs supporters à leurs côtés, on veut les nôtres à nos côtés", a balayé Marquinhos.

(source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Sport

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Trois départs de joueurs du FC-Sochaux Montbéliard et des négociations en cours

Le FCSM a annoncé le départ au 30 juin 2024 de trois joueurs professionnels en fin de contrat avec qui le club n’a pas souhaité poursuivre la collaboration en 2024/2025. Le club doubien confirme également que des discussions sont également en cours pour la prolongation de contrat de trois autres joueurs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.7
légère pluie
le 17/06 à 3h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %