La fonderie automobile MBF en redressement : 260 emplois en sursis

Publié le 05/11/2020 - 08:30
Mis à jour le 04/11/2020 - 19:45

Le sous-traitant automobile MBF Aluminium qui emploie 260 salariés permanents à Saint-Claude (Jura) a été placée en redressement judiciaire mercredi 4 novembre 2020, a-t-on appris auprès de sa direction.

 © MBF aluminium
© MBF aluminium

Le tribunal de commerce de Dijon a prononcé la mise en redressement judiciaire pour une période de six mois et fixé une audience intermédiaire à début février, a annoncé à l'AFP Adeline Munarolo, directrice générale de la fonderie MBF Aluminium qui emploie 260 salariés en contrats à durée indéterminée et 40 intérimaires.

Le fabricant de carters de moteurs et d'éléments de boîtes de vitesse s'est trouvé dans l'incapacité de rembourser ses dettes, ce qui a entraîné sa déclaration de cessation de paiements la semaine dernière, a-t-on précisé de source syndicale. Selon la direction, les difficultés proviennent du "non-respect" par Renault de ses "engagements" de commandes de pièces pour les nouvelles motorisations hybrides.

Elle a récemment assigné le constructeur devant le tribunal de commerce de Paris, pour une audience qui se tiendra début 2021, a précisé Mme Munarolo. La procédure de conciliation avec les créanciers, parmi lesquels l'Etat, qui avait débuté au printemps, a échoué fin octobre, rendant le redressement judiciaire "inéluctable", a souligné Nail Yalcin, délégué CGT.

La dette fiscale et sociale réclamée par la direction générale des finances publiques s'élève à 7 millions d'euros, a précisé Mme Munarolo.

Le jugement de mercredi "nous permet de nous soulager de cette question pour se concentrer dans les prochains mois sur la production, sur l'avenir", a-t-elle commenté. Selon M. Yalcin, l'entreprise "a un carnet de commandes suffisant pour maintenir l'emploi" pendant la période de redressement judiciaire, mais il s'inquiète de sa pérennité au-delà. Mme Munarolo estime l'entreprise viable du fait qu'elle a entamé son virage vers l'hybride et l'électrique à partir des moteurs thermiques, son débouché traditionnel.

La réduction de moitié de son effectif est préconisée par l'étude du cabinet Roland Berger sur la fonderie automobile française, publiée en juin dernier, au titre de la "consolidation" de ce secteur.

L'entreprise a déjà connu deux dépôts de bilan, en 2007 puis en 2012, avant d'être reprise par ses actionnaires actuels, le groupe britannique CMV et un entrepreneur italien.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.07
couvert
le 20/01 à 12h00
Vent
5.01 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
42 %

Sondage