La pâtisserie Marotte et Charlie à Besançon veut s’agrandir…

Publié le 15/03/2019 - 16:40
Mis à jour le 15/03/2019 - 15:27

Début mars 2019, la pâtisserie et salon de thé Marotte et Charlie située rue Victor Hugo à Besançon a lancé un grand jeu-concours dans le but de financer son agrandissement tout en proposant des contreparties aux participants… Explications.

PUBLICITÉ

Les gérantes de Marotte et Charlie, les sœurs Charlotte et Marie Lebeaupin, souhaitent agrandir leur laboratoire de pâtisserie en s’installant dans l’ancienne boulangerie situé juste en face du salon de thé.

« Nous y pensons depuis un moment, notre cuisine est trop petite pour être à la hauteur de nos ambitions et pour pouvoir honorer tous vos projets gourmands il nous faut plus de place » précisent les gérantes du salon de thé.

Un jeu-concours participatif…

Le souci : le laboratoire de l’ancienne boulangerie n’est plus aux normes et nécessite des travaux pour être transformé en fabrique de gourmandises. Il faut refaire les murs, les sols et une partie de l’électricité. C’est pourquoi Charlotte et Marie font appel à la générosité de leurs client-es en lançant un jeu-concours pour financer les travaux de ce nouveau local. Les participants peuvent en contrepartie et selon leur don, bénéficier de petits et grands plaisirs…

Infos +

Infos pratiques

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Prime Macron : les salariés francs-comtois parmi les moins gâtés en France

L’Urssaf Franche-Comté dresse un premier bilan de la prime exceptionnelle versée par les entreprises en décembre 2018 et janvier 2019. 15,3 millions d’euros ont été versés à près de 32 000 salariés en Franche-Comté (soit 11,1 % des salariés et 53% des salariés des établissements versant la prime). Voici le détail...

GE Belfort : « Etudier toutes les pistes industrielles possibles pour maintenir l’emploi » (Le Maire)

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a affirmé ce vendredi 22 mars 2019 qu'il allait "étudier toutes les pistes industrielles possibles pour maintenir l'emploi" à Belfort, alors que les syndicats de l'usine General Electric (GE) s'inquiètent de l'annonce prochaine d'un vaste plan de suppressions de postes.

PSA « ne peut pas laisser tomber » le site d’Hérimoncourt, estime Le Maire

Le groupe automobile PSA "ne peut pas laisser tomber" son usine historique à Hérimoncourt (Doubs), menacée par un transfert d'activités vers Vesoul, et doit "trouver une nouvelle activité" pour les salariés du site, a estimé ce vendredi 22 mars 2019 le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Marie-Guite Dufay souhaite implanter la production de « batteries électriques » dans la région

Marie Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, souhaite avec 50 signataires (élus, industriels, chercheurs et constructeur) accueillir la première usine de batterie "made in France". Pour cela, la présidente a exposé ses arguments ce 18 mars 2019 dans une lettre destinée au chef de l'État.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.95
ciel dégagé
le 24/03 à 9h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1025.85 hPa
Humidité
87 %

Sondage