La Suisse examine la demande d'extradition d'un homme d'affaires russe vers les USA

Publié le 09/06/2021 - 08:24
Mis à jour le 09/06/2021 - 08:24

Un homme d’affaires russe se trouve en détention en Suisse où la justice examine la demande de son extradition vers les Etats-Unis pour une affaire de délits d’initiés, a-t-on appris mardi 8 juin 2021 auprès du ministère de la Justice.

"Le citoyen russe Vladislav Kliouchine a été arrêté dans le canton du Valais le 21 mars 2021 et placé en détention", dans l'attente d'une décision sur son extradition, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Office fédéral de la justice (OFJ), Ingrid Ryser, confirmant des informations parues dans des médias suisses.

Le 19 avril, l'ambassade des Etats-Unis à Berne avait demandé l'extradition de M. Kliouchine, "accusé d'avoir réalisé avec d'autres complices des délits d'initiés portant sur des dizaines de millions", a indiqué Mme Ryser.

Selon des médias d'opposition russes, M. Kliouchine serait très proche d'Alexeï Gromov, premier adjoint au chef de l'administration présidentielle russe. M. Gromov, qui a été porte-parole du Kremlin entre 2000 et 2008, est notamment chargé des médias au sein de l'administration présidentielle.

"Lors de son interrogatoire, Kliouchine a expliqué qu'il était opposé à son extradition vers les Etats-Unis", a indiqué la porte-parole de l'OFJ. Vladislav Kliouchine, qui dirige plusieurs sociétés selon des médias russes, est notamment le propriétaire du groupe M13, spécialisé dans la mise au point des bases de données et les ressources informatiques.

Ce groupe a développé le système "Katioucha" de monitoring des médias et des réseaux sociaux, officiellement utilisé depuis 2016 par l'administration présidentielle russe, ainsi que par plusieurs autres ministères russes.

L'homme d'affaires avait déposé un recours contre sa détention auprès du Tribunal fédéral, qui l'a rejeté le 20 mai. La justice suisse doit désormais se prononcer sur la demande d'extradition. Les parties pourront ensuite faire appel si elles le souhaitent.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.22
légère pluie
le 22/06 à 3h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %