Imagerie médicale : trop de radiations en Franche-Comté

Publié le 27/09/2012 - 09:16
Mis à jour le 27/09/2012 - 17:05

Le constat est préoccupant selon l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ! Trop d’examens et thérapies nécessitant les radiations ionisantes sont pratiqués en Franche-Comté et en France. De 2002 à 2007, le taux d’exposition des Français aux rayonnements ionisants a augmenté de 57%. 

Santé

Créée en 2006, l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) est chargée de contrôler les activités nucléaires civiles en France. La médecine n'y échappe pas. L'ASN vient de contrôler les centres médicaux de Bourgogne Franche-Comté et a rendu son rapport. 

Voici les conclusions qu'elle tire :

- L’augmentation des doses en imagerie médicale (radiologie et scanographie) devient une préoccupation croissante et il devient urgent de prendre des mesures pour maîtriser l’augmentation des doses délivrées aux patients.

- L'imagerie à résonnance magnétique (IRM), qui n'utilise pas les radiations ionisantes, doit être privilégiée dans le cas des examens du système nerveux central, de la moelle épinière, en rhumatologie et chez les enfants.

- Poursuivre les recherches sur la radiosensibilité individuelle et détecter les patients à risque. En effet, il semble qu’environ 10% de la population présente une hypersensibilité aux rayonnements ionisants.

L'ASN rappelle aussi que :

La radiothérapie traite un nombre croissant de patients : 200 000 personnes chaque année, dont 7 600 en Bourgogne et en Franche-Comté. La radiothérapie reste une méthode efficace de traitement des cancers, avec un taux de guérison proche de 80%.

En conclusion

Toute exposition aux rayonnements ionisants doit être justifiée par  les avantages individuels ou collectifs qu’elle procure et qui doivent être supérieurs aux risques présentés par ces expositions.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.52
légère pluie
le 16/06 à 18h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
90 %